Le Sac de chips | Immigration: un échange corsé qui ne passe pas
/potins

Immigration: un échange corsé qui ne passe pas

La tension a monté d’un cran entre le participant Thomas Louys et le directeur des opinions du Journal, Claude Villeneuve, lors du dernier enregistrement des Novices dans les studios de QUB radio.

Jeudi dernier, l’une des chroniques du novice Thomas Louys au sujet de l’immigration a été retenue par l’équipe éditoriale, ce qui n’a pas du tout plu à ce dernier.

«Ça n’a pas de bon sens. C'est une entrave à la diversité d'opinion», soutient-il.

«Tu ne peux pas publier tous types de commentaires désobligeants dans Le Journal», affirme pour sa part Claude Villeneuve.

L’intervention de Thomas à partir de 31 min 29 s

 

Lors du face-à-face hebdomadaire en studio (en compagnie de Josée Legault, mentor de la semaine), Thomas n’y est pas allé avec le dos de la cuillère, s'opposant à la décision de la rédaction, de retenir son texte.

Le titre de la chronique en question: «Est-ce qu’être contre l’immigration, c’est mal?»

Thomas Louys a partagé le texte sur sa page Facebook:

 

UNE HEURE AVEC RICHARD MARTINEAU

Ce samedi, Richard Martineau débat des sujets chauds de la semaine en compagnie des six novices, dès 10 h sur les ondes de QUB radio.

Au menu cette semaine: le retrait du personnage d’Apu dans Les Simpson, la nomination du président brésilien Jair Bolsonaro, le geste déplacé d’Hubert Lenoir à l’ADISQ, le droit du sol aux États-Unis, la privatisation ou non de la SQDC et le projet éolien d’Hydro-Québec.

 

 

 

 

 

À lire aussi

Et encore plus