Qu’ont en commun les Beatles et... Offenbach? | Le Sac de chips
/harddrive

Qu’ont en commun les Beatles et... Offenbach?

Image principale de l'article Qu’ont en commun les Beatles et... Offenbach?

 Qu’ont en commun ces deux groupes pourtant notoirement à l’opposé l’un de l’autre musicalement? 

 Leurs productions d’un album blanc, voyons! 

 Celui des Beatles titré, The Beatles, est sorti au Canada et au Québec le 25 novembre 1968 et la légende veut que cet album ait annoncé les prémisses de la séparation du groupe deux années plus tard, en 1970. 

 Pour lors, il s’agit de souligner le 50e anniversaire de la sortie de ce coffret mythique contenant trente chansons dont, Back in the USSR, interprétée par Sir Paul McCartney à Moscou :  

 L’album blanc d’Offenbach titré, Offenbach, est sorti en 1977 au Québec, marquant lui aussi la dissolution de la formation originelle quelques mois plus tard, alors que le bassiste Michel Willie Lamothe et le drummer Roger Wèzo Belval quittèrent cette formation pour me rejoindre et fonder le groupe Corbeau. 

 Voici donc, figurant au corpus de l’album blanc d’Offenbach la chanson culte Chu un rockeur, mon adaptation de la chanson Reelin’ and Rockin’ de Chuck Berry, interprétée lors d’un show de Corbach au bar Le Clandestin de l’Université de Montréal en 1995, show intense dont je n’ai pas les images puisqu’elles n’ont pas encore été traitées au montage par manque de financement, comme pour l’entièreté du tournage à cinq (5) caméras Betacam de cet enregistrement live de l’album Rite Rock

 Voici donc Chu un rockeur, chantée par moi-même:  

 Corbach?! 

 Pour ceux et celles qui ne connaîtraient pas, ou n’auraient jamais entendu parler du groupe Corbach, et qui seraient curieux quant à savoir de quoi, ou de qui, il pourrait s’agir, voici quelques explications. 

 Corbach est un amalgame entre Corbeau et Offenbach nommant un troisième groupe composé de trois membres fondateurs de l’Offenbach originel, Harel, Willie, et Wèzo, et de Michel Bessette, claviériste, autrefois le drummer ayant remplacé Wèzo à son départ du groupe Aimless, et de Donald Do Hince, compositeur, guitariste, et réalisateur génial. 

 Corbach cessa de performer publiquement en 2002 après le show de commémoration du 30e anniversaire de la Messe des Morts grégorienne d’Offenbach, show pour lequel nous avions alors mérité le Prix Gémeaux du meilleur «Variétés» de l’année. 

 Cependant, il se pourrait qu’une revitalisation inespérée réunisse les membres du groupe pour un dernier tour de piste avant que le rideau ne tombe, pour la tenue d’une célébration de l’événement culte de 1972 à son cinquantième anniversaire, le 30 novembre 2022.  

 Voici en souvenir de 1972, avec des images récupérées tant bien que mal, souvent manquantes, un clip de Dies irae dies illa: Jour de colère ce jour-là... 

  Bonne semaine!

À lire aussi

Et encore plus