Un bébé en parfaite santé | Le Sac de chips
/homepage

Un bébé en parfaite santé

SUNRISE | Il y a toujours une phobie généralisée quand on associe le mot « blessure » à Carey Price. Il y a une crainte d’une absence à long terme.

Mais avant de céder à la panique, il faut analyser les faits. Price n’a pas fait le voyage en Floride pour des raisons médicales. Claude Julien a insisté sur ce point après l’entraînement matinal du CH au BB&T Center, hier, en rappelant que son absence n’était pas uniquement reliée à la naissance de son deuxième enfant.

« Irritation »

« Ça n’a rien à voir avec l’accouchement, a dit Julien. Depuis quelques semaines, Carey a une irritation. Nous l’avons examiné souvent, et il semblait être capable de passer à travers. Nous croyions que les quatre jours de congé lui auraient fait du bien. Mais hier [jeudi], c’était difficile pour lui. Il continue de se faire examiner par nos médecins. »

« Nous espérons que son absence sera évaluée au jour le jour, mais nous ne pouvons pas le savoir avant d’obtenir une réelle réponse des médecins. »

Peu importe son état de santé, Price n’aurait pas affronté les Panthers. Le Tricolore lui aurait donné la permission de rester au chevet de sa femme, Angela Webber, qui a donné naissance à une deuxième petite fille, nommée Millie. Un bébé qui a vu le jour en parfaite santé.

Il y a déjà des théories du complot qui circulent sur les réseaux sociaux concernant la blessure de Price.

Il faut toutefois comprendre une chose : si Price n’était pas blessé, il sauterait dans le premier avion en direction de Tampa, ce matin. Les joueurs ont droit à un congé pour la naissance d’un enfant, mais ils ne prennent pas une semaine non plus !

Pas de lien avec Tkachuk

Encerclé par une poignée de journalistes dans un corridor du BB&T Center, Julien a précisé que cette blessure n’avait aucun lien avec la collision de Brady Tkachuk lors de la visite des Sénateurs d’Ottawa, le 15 décembre, au Centre Bell.

Price avait grimacé de douleur en chutant d’une drôle de façon après un contact avec le choix de premier tour des Sens au dernier repêchage.

Beaucoup d’action

Depuis cette rencontre, Price a obtenu quatre départs d’affilée. Le numéro 31 a enfilé son masque et ses jambières dans les 14 derniers matchs des siens. Il a reçu le départ chaque fois, à une exception près.

Le 11 décembre, il a remplacé Antti Niemi en troisième période pour le sortir d’un carnage contre le Wild au Minnesota.

Julien a utilisé le terme « irritation » pour décrire le malaise de son gardien étoile. Le CH priera maintenant pour que cette irritation ne touche pas la région de ses genoux, considérant son lourd historique de blessures avec cette cruciale portion du corps pour un gardien.