Elle découvre par hasard qu’elle est recherchée pour prostitution | Le Sac de chips
/unbelievable

Elle découvre par hasard qu’elle est recherchée pour prostitution

Une femme de la Floride, dont l’identité a été volée par sa propre sœur héroïnomane, a découvert par hasard que des mandats d’arrestation en lien avec de la prostitution avaient été lancés contre elle.

Samantha Humienny, 24 ans, a été arrêtée par la police de Paterson pour de la prostitution, au New Jersey, en novembre dernier. 

Au lieu de donner son véritable nom, elle a plutôt dit qu’elle s’appelait Jaclyn Humienny, qu’elle avait 20 ans, qu’elle résidait en Floride et qu’elle étudiait pour devenir enseignante.

Selon les autorités, Samantha a donné une fausse identité deux fois à des policiers.

Elle ne s’est pas présentée en cour comme elle devait le faire, alors des mandats d’arrestation ont été lancés... contre sa sœur qui mène une vie rangée en Floride.

Jaclyn Humienny se tient loin de la criminalité et étudie pour enseigner aux enfants souffrant de handicaps.

Pour pouvoir enseigner, elle a dû se soumettre à une vérification d’antécédents criminels, et c’est à ce moment qu’elle a découvert qu’elle était recherchée pour une affaire de prostitution, rapporte le site NorthJersey.com.

«Avoir des antécédents criminels ruinerait ma future carrière comme professeure», a-t-elle expliqué en entrevue à ABC News.

Sœur héroïnomane

Le père des sœurs, Brian Humienny, a déclaré à NJ Advance Media que sa fille aînée était une héroïnomane qu’il n’avait pas vue «depuis des années».

La famille a déménagé en Floride il y a plus de 10 ans, a-t-il déclaré. Quelques années plus tard, Samantha, âgée de 16 ans à l’époque, s’est enfuie et est retournée dans le New Jersey.

«Nous ne lui en voulons pas pour ce qu’elle a fait», a déclaré le père de famille.

Brian et son épouse, Cynthia, tentent de blanchir le nom de Jaclyn depuis la citation à comparaître.

La famille a déclaré qu’elle se battait également contre une facture de 4 000 dollars envoyée à Jaclyn après que Samantha se soit présentée dans l’urgence d’un hôpital et qu’elle se soit identifiée comme sa sœur.

La police demande régulièrement des pièces d’identité lorsqu’elle émet des contraventions, a-t-il déclaré, mais si la personne n’a aucun document, ce qui, d’après le chef, est courant dans les affaires de prostitution, les officiers émettent l’infraction en fonction des informations fournies par le suspect.

Mis au fait de la situation, un juge de la Cour municipale a rejeté mardi les accusations en instance contre Jaclyn.

«Une radiation des charges retenues contre Jaclyn Humienny sera accélérée et les frais correspondants seront supprimés», a déclaré le porte-parole des tribunaux, Peter McAleer, dans un communiqué.

À lire aussi

Et encore plus