[PHOTOS, VIDÉOS] Que sont devenus 62 candidats de Star Académie | Le Sac de chips
/potins

[PHOTOS, VIDÉOS] Que sont devenus 62 candidats de Star Académie

Martin Rouette et François Babin, deux participants de la première édition de Star Académie
Photo d'archives, Agence QMI

Martin Rouette et François Babin, deux participants de la première édition de Star Académie

De nombreux artistes qui ont été révélés au cours de ces cinq éditions font encore carrière aujourd’hui, que ce soit dans l’ombre ou sous les projecteurs. Le Journal a retracé les candidats de Star Académie. Voici ce qu’ils sont devenus.    

Édition 2003                            

1) Suzie Villeneuve                           

Photo d'archives

Abandon semaine 6   

  

«Je n’ai jamais regretté d’avoir quitté Star Académie»  

Suzie Villeneuve a été moins présente au devant des projecteurs que sa sœur jumelle Annie. N’empêche que la musique est toujours présente dans sa vie - elle retourne en studio bientôt, - pendant qu’elle mène une carrière sous le signe de l’entrepreneuriat.                            

On se souvient qu’à la sixième semaine de la toute première édition de Star Académie, Suzie Villeneuve quittait l’aventure de son plein gré. Jamais elle n’a regretté, confie-t-elle au Journal.                           

«J’ai réalisé des années plus tard c’était quoi l’essence de l’inconfort que j’avais là-bas. C’était beaucoup profond que simplement parce que je m’ennuyais de mon chum. Il y avait une grande partie de la compétition qui me dérangeait avec ma sœur. Et ça allait tellement vite aussi, c’était imposant comme rythme», dit-elle.                           

Retour en studio  

Après Star Académie, Suzie Villeneuve a entre autres chanté avec Céline Dion sur les Plaines en 2008. Elle a lancé un album éponyme la même année. Mais en 2010, elle délaisse sa carrière pour devenir représentante pour la compagnie Tupperware, pour laquelle elle est consacrée meilleure recruteuse en Amérique du Nord.                            

Aujourd’hui, elle fait du «coaching» pour entrepreneurs et anime également une websérie, Au cœur de l’entrepreneur. Elle produit et tourne actuellement la 2e saison.                           

Suzie Villeneuve a lancé une chanson en 2017. Elle sera de retour en studio au début 2019, avant de faire une tournée de spectacles/conférences, un amalgame de musique et de confidences sur son parcours.                  

«Les gens ont souvent tendance à nous catégoriser. Je pensais qu’il fallait faire un choix entre être artiste et être entrepreneur. La vérité, c’est qu’en dedans de moi, tout ça me fait vibrer.»                            

2) Stéphane «Normétal» Mercier                           

Avant Après

Éliminé semaine 6   

  

«J’ai payé cher le fait de croire en moi»                           

Stéphane Mercier, de Normétal, garde des souvenirs douloureux de Star Académie. Interprète fougueux qui n’est pas passé inaperçu lors de la première édition, il confie avoir eu des pensées suicidaires à la suite son passage à l’émission.                            

Aujourd’hui, sa passion pour la musique est «éteinte», nous écrit-il dans un long courriel adressé au Journal, revenant pour une première fois sur son expérience.                            

Stéphane Mercier a lancé deux albums : un en 2004 avec les académiciens François Babin et Dave Bourgeois, et un autre en solo, intitulé Voilà, en 2007.                            

Il avoue avoir eu des problèmes d’anxiété et des problèmes financiers en raison des ventes d’albums qui n’ont pas été à la hauteur des attentes. Il a dû vendre sa maison, dit-il.                           

«L'argent se faisant de plus en plus rare, j'ai dû retravailler normalement, mais la malchance était au rendez-vous avec un accident de travail qui m'a mit cinq ans sur le dos suite à des hernies discales», raconte-t-il. Puis, en 2012, il a connu certains déboires avec la justice. Quelques mois avant, il remportait un concours d’auteur-compositeurs en France.                            

«Le feu qui m'allumait depuis toujours pour la musique», dit-il, s'est «lentement éteint».                           

Stéphane Mercier travaille aujourd’hui chez Volkswagen Laurentides et habite Saint-Jérôme, avec son épouse des 17 dernières années et ses deux enfants, âgés de 11 et 15 ans.                            

«Sans eux, je serais six pieds sous terre. (...) J'écris et je chante des fois dans mon sous-sol comme avant Star Académie, mais je reste avec un souvenir amer de toute cette aventure.»                           

3) Dave Bourgeois                           

Photo d'archives

Éliminé semaine 4   

  

De retour... à La Voix  

Il avait rangé sa guitare pour se consacrer à son métier de tatoueur il y a neuf ans. À 42 ans, Dave Bourgeois se relance dans la musique avec La Voix.                       

Après sa sortie de l’académie, Dave Bourgeois a formé un trio avec ses complices François Babin et Stéphane Mercier pour réaliser un premier album. En 2007, il lance ses chansons en solo.                      

Il se fait alors tatouer pour la première fois. «Deux semaines plus tard je commençais moi-même à tatouer et je n’ai jamais arrêté», raconte-t-il.                       

Il a donc mis une pause sur sa carrière musicale. Mais depuis qu’il a découvert l’artiste country Chris Stapelton, il y a environ trois ans, il a retrouvé son feu sacré pour la musique.                        

Avec la même voix rauque et puissante, l’ex-académicien a enregistré quelques covers du chanteur, qu’il a diffusés sur YouTube. «De la musique country, c’est ce que j’ai toujours fait», dit-il.                      

La passion est revenue tellement forte que le père de famille a décidé de tenter sa chance à La Voix dimanche dernier. Il a intégré l’équipe de Marc Dupré.                     

Son passage à Star Académie a «influencé toute (sa) vie», dit-il.                      

«C’est ce qui m’a sorti de mon patelin à Baie-Comeau. Mais je suis surpris de m’en faire encore parler. La première édition, c’est resté dans la tête du monde. Je vais dans le Sud et je me fais approcher. Même si aujourd’hui j’ai une barbe, 50 livres de plus, et des tattoos. Faut avoir l’œil!»                      

4) Élyse Robineault                           

Photo d'archives

Éliminée semaine 3   

  

Hommage aux Cranberries                           

Première fille à avoir été exclue de Star Académie en 2003, Élyse Robineault roule toujours sa bosse avec son groupe The Berry Shandy. En 2019, son projet principal sera une tournée avec un spectacle hommage aux Cranberries.                

«Mon passage à l'académie a été bénéfique pour moi et ma famille, nous écrit-elle. Peu de temps avant mon entrée à l'académie, nous avons reçue une terrible nouvelle : ma mère était atteinte de la maladie de Lou Gehrig.»                            

«Cet été-là, elle est venue nous voir en spectacle lors de la tournée, dans plusieurs villes différentes. Je crois que cela a été une baume pour elle de me voir vivre cette expérience. Star Académie a simplement solidifié ce besoin de créer et de faire de la musique avec tout mon cœur.»                           

5) Pascal Nguyen-Deschênes                           

Avant Après

Éliminé semaine 2   

  

Une carrière dans le milieu technologique                           

Il a été le premier éliminé de la première édition de Star Académie. Oui, Pascal Nguyen-Deschênes a été déçu, confie-t-il, mais ça ne lui a pas empêché de vivre de la musique durant les sept années qui ont suivi Star Académie, grâce à un studio de production sonore qu’il a ouvert.                           

Il retourné aux études en 2010 et s’est tourné vers les technologies de l’information. Il est analyste d’affaires et vient de partir sa troisième «start up».                            

La musique fait plus ou moins partie de sa vie aujourd’hui. «Je chante dans mon bain et c’est ça qui me rend heureux!»                           

6) François Babin                           

Photo d'archives

Finaliste masculin  

  

«Je veux aller jusqu’au bout»                           

Le Rimouskois se souvient lorsqu’il a été choisi pour faire Star Académie à 22 ans, alors qu’il venait tout juste d’être père.                            

«Je suis débarqué à Montréal, avec aucun point de repère, déboussolé complètement, et j’étais dans deux choses qui changent la vie complètement. Ça a finit en séparation. Malheureusement, l’après Star Académie pour moi ça été l’enfer. Autant c’était le rêve de tout le monde, autant de l’autre côté j’étais malheureux.»                           

François Babin s’est servi de ce passage houleux pour se «refaire des bases solides», dit-il.                           

Côté musical, il n’a jamais arrêté de faire de la musique au cours des 16 dernières années. «Quand j’ai fait Star Académie, je n’avais pas d’expérience. Après, on m’engageait dans les bars en pensant que j’étais un grand professionnel. Je me suis déjà fait crier que j’étais pourri», se remémore-t-il aujourd’hui en riant.                            

Il a investi tout son temps libre dans la musique en même temps qu’il a travaillait sur la construction. «Combien de fois j’ai tombé à genoux, je me suis mis à brailler 15 minutes et je me suis relevé.»                           

Aujourd’hui, François Babin a formé le groupe rock Keys of Tone et il est en studio «presqu’à tous les jours» pour écrire et composer un album. «Star Académie, ça m’a permis de savoir que mes rêves étaient possibles. Je veux aller jusqu’au bout.»                

7) Martin Rouette                           

Photo d'archives

Finaliste masculin  

  

Un carrière en doublage                           

Après avoir participé à plusieurs spectacles et comédies musicales (Footloose) et être allé chercher de nombreuses formations vocales et en théâtre – pour contrer son syndrome de l’imposteur, dit-il, Martin Rouette a orienté sa carrière vers le doublage. Un métier avec lequel il gagne sa vie depuis plusieurs années.                            

Celui qui vient de terminer sa formation en doublage au conservatoire double énormément d’émissions de cuisine, de décoration et de rénovation diffusées sur les chaînes spécialisées, entre autres. Il vient également d’ouvrir son propre studio d’enregistrement avec un partenaire d’affaires.                           

8) Marie-Mai Bouchard                                

Photo d'archives

Finaliste féminine   

Elle est sans le moindre doute la plus grosse révélation de Star Académie. Marie-Mai, qui était de la toute première édition en 2003 à 18 ans seulement, a aujourd’hui enregistré six albums pop rock écoulés à des dizaines de milliers d’exemplaires, en plus d'avoir remporté 10 Félix.                  

Après avoir été coach à La Voix Junior, elle est juge cet hiver à l’émission anglophone The Launch. Elle entame une tournée à travers le Québec jusqu’en 2020, et elle a foulé le Centre Bell en solo pour la 15e fois de sa carrière cette année. Elle sera au Centre Vidéotron samedi soir.                           

9) Annie Villeneuve                                 

Photo d'archives

Finaliste féminine  

Elle a lancé cinq albums, dont le dernier, Cinq, a été enregistré à Nashville grâce à une campagne de sociofinancement. On l’a également vue au théâtre. Elle prépare actuellement un 6e album.                  

  

10) Wilfred Lebouthillier                                 

Photo d'archives

Gagnant  

Le public québécois n’est pas près d’oublier sa fougueuse reprise de Jean Batailleur. Premier gagnant de Star Académie, il a vendu 300 000 exemplaires de son premier album. Il a lancé à l’automne dernier son 4e disque.                

  

11) Marie-Élaine Thibert                                 

Photo d'archives

Finaliste  

Gagnante de trois Félix et d’un Juno, la chanteuse a lancé cinq albums, dont le plus récent est une relecture des plus grands succès d’Édith Piaf. L’automne dernier, elle a célébré 15 ans de carrière, en plus de faire partie de la tournée Entre vous et nous.                    

  

12) Emily Bégin                                 

Photo d'archives

Éliminée semaine 5  

Chanteuse, danseuse, metteure en scène, animatrice et comédienne, elle compte trois albums à son actif et plusieurs comédies musicales (Cabaret, My Fair Lady). Elle a coanimé récemment l’émission Bootcamp : le parcours extrême à V, et poursuit en 2019 la tournée de la pièce Fais-toi une belle vie avec son amoureux Guillaume Lemay-Thivierge.                            

13) Maritza Bossé-Pelchat                                 

Photo d'archives

Éliminée semaine 7   

La chanteuse dominicaine a lancé un premier album pop deux ans après Star Académie, puis un EP en 2012, Dans un autre regard. Après avoir collaboré avec d’autres artistes, Maritza Bossé-Pelchat est revenue au devant de la scène musicale en 2017, avec un album produit grâce à une campagne de sociofinancement.                 

Édition 2004                            

14) Jean-François Prud’homme                                      

Avant Après

Éliminé à la semaine 6  

  

Le bonheur dans son studio                           

Jean-François Prud’homme se produit encore sur scène à l’occasion. Il possède Le Studio Phoenix, à Morin-Heights. Il a réalisé le premier album d’un candidat de La Voix, Anthony Gaudet, et a travaillé sur de nombreux projets musicaux.                           

«Je fais même un peu de coaching d’artistes pour ceux qui veulent faire La Voix, par exemple. Il faut être fait forts pour faire ça, c’est un gros tourbillon. Pour certaines personnes, ce sera plus difficile que pour d’autres. Je n’ai pas eu beaucoup de difficultés dans mon cas. Mais j’avais 23 ans et je n’étais sûrement pas prêt à vivre quelque chose comme ça.»                           

15) Marie-Ève Côté                           

Avant Après

Éliminée semaine 7  

  

Un goût amer                           

L’aventure Star Académie a laissé un goût très amer chez Marie-Ève Côté. Il y a deux ans et demi, elle quittait le milieu de la musique, même si elle vivait «très bien» de son art. Depuis, elle est en thérapie pour traiter son anxiété, «en partie à cause de Star Académie», affirme-t-elle.                           

Elle termine actuellement son baccalauréat en finances, et elle est gestionnaire de projets pour une entreprise qui conçoit des logiciels et des jeux d’apprentissage éducatif pour les écoles.                            

«La musique, ce n’est plus quelque chose que j’ai envie de faire. Je ne reviendrais plus en arrière», soutient la mère d’une fille de trois ans, qui a fait paraître deux albums.                           

«Aujourd’hui, Star Académie, je le vois comme un laboratoire humain, comme une prison. Moi, ça m’a beaucoup affecté mentalement. Si tu m’avais posé la question cinq ans plus tard, je ne t’aurais pas dit la même chose. Mais 15 ans après, ma vision est vraiment différente. Ce que j’aurais à dire aux gens, c’est de ne jamais faire de téléréalité.»                           

Vivre avec l’étiquette  

Même si elle faisait «un excellent salaire» avec sa musique, Marie-Ève Côté a encaissé des échecs qui l’ont poussé à bout au fil des ans.                           

«Quand tu es dans Star Académie, tu es tellement étiqueté, qu’il faut que tu te battes mille fois plus que ceux qui ont pris l’autre chemin. Les gens te refusent, te boudent, te mettent de côté parce qu’ils pensent que tu ne mérites pas ta place, même si on avait plus de formation que bien des gens dans le métier», raconte-t-elle.                            

«Tu te fais promettre des choses qui n’ont pas lieu. À un moment donné, tu viens désillusionnée. Ce sont des échecs par-dessus échec. Sur le coup, tu ne t’en rends pas compte, mais ça s’accumule. Et à un moment donné, ça te pète dans la face, comme moi ç’a fait», ajoute-t-elle.                           

Marie-Ève Côté assure qu’elle va bien aujourd’hui, même si elle poursuit une thérapie. Elle confie qu’elle n’a aucune amertume côté musical, puisqu’elle est fière de ses deux albums.                            

«J’ai une job que j’adore, une fille et un mari que j’adore. Je chante une fois de temps en temps, mais je n’ai plus besoin de ça pour être heureuse. Mais avoir su, j’aurais fait les choses autrement.»                           

16) Dave Roussy                           

Avant Après

Éliminé semaine 4  

  

Faire le deuil de la musique                           

Dave Roussy roule sa bosse comme chansonnier dans les bars et restaurants de Québec. Il fait partie de deux groupes essentiellement country, et fait de la musique depuis sa sortie de Star Académie il y a 15 ans.                           

Mais, depuis un an, il est retourné au cégep en soins infirmiers, à cause du côté précaire de l’industrie musicale. «À 34 ans, ce n’est pas évident. Je veux bien faire de la musique. Mais on n’a pas de fonds de pension. Je ne me vois pas jouer de la musique jusqu’à 80 ans», confie-t-il, à regret.                            

«Et même si je vais faire moins de musique, et peut-être plus, je vais toujours être près des gens quand même. Mais c’est un deuil. Depuis que j’ai quatre ans que je fais de la musique.»                           

17) Meggie Lagacé                           

Avant Après

Finaliste féminine  

  

La musique au cœur de sa vie                           

Meggie Lagacé avait lâché ses études à 18 ans pour faire Star Académie. «Honnêtement, il y avait des moments assez difficiles. Je l’ai fait au moment où les réseaux sociaux sont devenaient plus présents. Il n’y avait pas encore Instagram et Facebook, mais j’avais un site internet et on m’envoyait des commentaires plates, négatifs. Je n’étais pas préparée pour ça, mais j’ai été super bien encadrée après.»                            

La chanteuse a fait de la musique à temps plein durant plusieurs années après Star Académie. Ce qui n’est plus le cas aujourd’hui, dit-elle.                            

Cela dit, elle n’est jamais loin des planches. Elle revient d’une tournée aux États-Unis avec le spectacle créé par Richard Petit, The Wall, qui a duré deux mois.                           

On ne peut pas passer à côté de son histoire d’amour avec Corneliu Montano, née grâce à Star Académie et qui aura duré 10 ans. Elle confie simplement avoir «tourné la page». Meggie Lagacé s’est d’ailleurs mariée à l’automne dernier et elle attend son premier enfant.                           

18) Sandy Duperval                           

Photo d'archives

Finaliste féminine  

  

Une DJ qui parcourt le monde                           

Outre une année passée «un peu plus en retrait» pour «réévaluer» ce qu’elle voulait faire après Star Académie, Sandy Duperval a vécu de la musique à temps plein grâce à une carrière de DJ qui l’a menée aux quatre coins du monde, dont une tournée en Asie et au Maroc, ainsi que des résidences dans différents casinos au Québec.                           

Elle a aussi été de la comédie musicale Hairspray. «Faire Star Académie à 20 ans, ça été un tourbillon d’émotion, dit-elle. Ce n’est jamais vraiment facile de faire quelque chose d’aussi intense, et ensuite de choisir ce qu’on veut faire. Ma carrière de DJ, c’était pour le plaisir, mais ç’a pris de l’ampleur.»                           

Elle est retournée sur les bancs d’école durant trois ans pour décrocher son diplôme en art culinaire, un rêve qu’elle caressait depuis longtemps.                            

19) Corneliu Montano                           

Photo d'archives

Finaliste masculin  

  

Une période difficile                      

Même s’il a accumulé les contrats au fil de sa carrière, dont certains aux États-Unis et une tournée avec Richard Abel, Corneliu Montano ne cherche plus à être sous les projecteurs.                      

Les dernières années n’ont pas été faciles pour lui. Il a perdu son père à la suite d’un cancer, ainsi que sa grand-mère, en plus d’avoir des démêlés avec la justice. Le chanteur roumain a confié avoir vécu une période «noire et très difficile».                             

20) Stéphanie Lapointe                           

Photo d'archives

Gagnante  

Après avoir lancé trois albums, remporté un Félix et un Juno, et fait une incursion à la télé et au cinéma, Stéphanie Lapointe se lance dans la littérature jeunesse en 2015. Trois livres ont vu le jour jusqu’à présent, dont le premier, Grand-père et la lune, lui a valu le Prix littéraire du Gouverneur général en 2016.                           

21) Étienne Drapeau                                 

Photo d'archives

Éliminé semaine 2  

Après cinq albums, le chanteur a bifurqué vers la musique latine en 2015, avec un projet qui l’a mené jusqu’à Cuba et en République Dominicaine. Il présentera son nouveau spectacle Fiesta samedi soir au casino de Montréal et le 22 mars au casinos du Lac-Leamy.                           

  

22) Véronique Claveau                                 

Photo d'archives

Finaliste féminine   

Chanteuse, danseuse et imitatrice hors pair, Véronique Claveau a intégré l’équipe du Bye Bye en 2014, après avoir été vue au théâtre, dans la comédie musicale Hairspray, et dans le spectacle Revue et corrigée pendant sept ans au Théâtre du Rideau vert.                      

  

23) Martin Giroux                                 

Photo d'archives

Finaliste masculin  

Après de nombreux spectacles collectifs et des comédies musicales, Martin Giroux s’est fait offrir en 2015 le rôle de Phoebus dans Notre Dame de Paris, ce qui lui a permis de se produire un peu partout dans le monde. Il sera du spectacle Les Immortels dès l’automne 2019. On se rappelle qu’il a combattu un rare cancer au poignet gauche, dont la guérison a été annoncée en 2008.                           

24) Jason Battah                            

Photo d'archives

Finaliste masculin  

Selon sa page Facebook et le site web du Centre d’implantologie dentaire de Québec, Jason Battah a repris en 2007 son métier de chirurgien dentiste. Il avait décroché son diplôme et pratiqué durant huit mois avant d’entrer à Star Académie.                            

Édition 2005                            

25) Valérie Boivin                           

Photo d'archives

Éliminée à la semaine 7  

  

Choriste pour Bobby Bazini et un album en chantier                           

Mère d’un garçon de sept ans et d’une fille de cinq ans, Valérie Boivin a été choriste sur plusieurs tournées pour Bobby Bazini. Elle prépare son premier album sous le nom d’artiste Leary, après avoir lancé un EP en 2011.                           

Au sujet de Star Académie, elle en garde un souvenir émotif. «Il faut être prêt à affronter la vague, à vivre quelque chose qu’aucun être humain n’est formé pour vivre. Moi, je suis entrée à Star Académie à 19 ans. J’étais jeune et je n’étais pas prête, raconte-t-elle. Mais je remercie le ciel d’avoir vécu ça. C’est la meilleure école de formation personnelle.»                           

26) Bruno Labrie                           

Avant Après

Éliminé à la semaine 6  

  

Entre production vidéo et musique                           

Bruno Labrie est aujourd’hui propriétaire de Movik Productions, où il réalise des vidéoclips – dont un pour Stéphanie Bédard et pour Audrey Gagnon, anciennes complices de Star Académie – et des publicités. Au cours des dernières années, il a écrit et composé pour d’autres artistes, dont sa copine, Mélissa Ouimet.                            

«La musique est toujours restée une passion, mais ce n’est pas ça que je mets de l’avant ces temps-ci», affirme celui qui a sorti une nouvelle chanson l’été dernier.                           

27) Audrey Gagnon                           

Photo d'archives

Finaliste  

  

«Il n’y a pas une journée qui passe sans qu’on me reconnaisse»                           

Audrey Gagnon enseigne à temps partiel «par choix», pour revenir tranquillement à la musique après avoir lancé un premier album solo en 2008. Elle a lancé un extrait réalisé par Guy Tourville cet automne, L’ombre de toi, en plus d’avoir participé à la revue musicale Le Rétroshow.                            

Contrairement à ce qui a été véhiculé dans les médias en 2012, Audrey Gagnon affirme qu’elle n’a jamais fait de dépression après Star Académie.                           

«Les médias ont dit ça sans me demander si c’était vrai. J’ai eu un down, c’est vrai, comme tout le monde après Star Académie. (...) Je n’ai jamais eu de gérant. Alors quand on me disait non, c’était un non à moi directement. À un moment donné, j’ai perdu confiance et j’ai eu besoin d’une pause. Et là, ça va mieux.»                            

Au sujet de la téléréalité, elle se souvient avoir vécu «des moments très forts, impensables.»                           

«On est allé voir Céline Dion à Las Vegas en jet privé et on dormait dans une suite. C’était un rêve de fou, on est chanceux d’avoir vécu ça. Je vais raconter ça à ma fille et elle va avoir de la misère à me croire.»                            

Treize ans après l’aventure, il y a encore des gens qui la reconnaissent à tous les jours. «C’est étonnant, surtout que j’ai été assez discrète après. Je me fais parler des chansons que j’ai faites, des moments que j’ai vécu dans l’émission. Les gens nous ont gardé dans leur cœur».                           

28) Kaven Haché                                

Avant Après

Finaliste  

  

Le soutien des Gaspésiens                           

Après Star Académie, Kaven Haché est retourné habiter en Gaspésie, à Sainte-Anne-des-Monts. Il exerce le métier de charpentier menuisier, mais il fait aussi encore de la musique.                            

Il a lancé un album en 2017, qui marquait son retour au devant des projecteurs après 10 ans. La folie entourant Star Académie l’a amené à se retirer de l’industrie pendant une décennie.                           

«J’avais besoin de prendre un gros break, dit-il C’est intense comme expérience. Ça brasse bien des affaires. J’ai eu une “écoeurantite” de la scène, je suis resté chez nous, à écrire des chansons.»                           

«J’ai mon chien, deux poules, un jardin et je fais pousser des carottes. C’est parfait pour moi, l’équilibre d’avoir mon travail et je fais des shows une fois de temps en temps.»                           

Kaven Haché se souvient à quel point les artistes gaspésiens ou acadiens qui passaient à Star Académie étaient supportés par leur communauté.                            

«Ça juste pas rapport, s’exclame-t-il. J’ai revu des vidéos des rassemblements. Il y a 4000 personnes qui vivent à Sainte-Anne-des-Monts. Ils avaient fait un rassemblement la deuxième fois où j’ai été mis en danger. Il y avait 5600 personnes. C’est plus que la population de la ville! Ça me dépasse.»                            

29) David Tremblay                            

Avant Après

Éliminé semaine 2  

  

Mannequin, acteur et chanteur                           

David Tremblay a été le premier exclu de la troisième édition. Mais ça n’a pas freiné son élan pour faire carrière en musique.                            

«Je joue encore au moins trois fois par semaine (comme chansonnier). Je n’ai pas encore d’album à moi, je ne suis pas Robert Charlebois ni Marc Dupré, mais mes affaires avancent très bien», dit celui qui gagne aussi sa vie comme mannequin, et qui travaille également en télévision.                            

Il a notamment été figurant sur le dernier film X-Men ou la série Quantico, deux projets tournés à Montréal.                           

30) Steve Provost                           

Photo d'archives

Éliminé semaine 4  

  

De la musique à temps plein                           

Même si le grand public le connaît moins, Steve Provost donne en moyenne 150 spectacles par année depuis sa sortie de Star Académie. «Je me suis promené durant une dizaine d’années partout au Québec. On fait beaucoup de “corpo”, de shows privés.»                           

Il vient tout juste de sortir son deuxième album, sous l’étiquette Musicor, Le grand six pieds. Il contient une chanson originale de Patrice Michaud, une pièce de Tex Lecor, quelques textes du folklore québécois et des chansons que lui-même a écrites.                 

  

31) Linda Rocheleau                           

Avant Après

Éliminée semaine 5  

  

Encore plus de musique qu’avant                           

Ils sont nombreux à se souvenir de l’histoire de cette coiffeuse du Témiscamingue exilée à Montréal pour chanter. Tellement, que Linda Rocheleau s’en fait encore parler 13 ans plus tard.                            

«Toutes les semaines, précise-t-elle. Même quand je suis en voyage. À un moment donné, je me suis coupé les cheveux courts, et je suis allée dans le sud en pensant que personne n’allait me reconnaître. Mais non. Je trouve ça gratifiant.»                           

Elle est revenue dans son patelin il y a un peu plus de deux ans. Elle est retournée à la coiffure, travaille dans le domaine des soins énergétiques et donne aussi des cours de «kickboxing».                            

La musique fait encore partie de sa vie, «peut-être plus que durant l’aventure Star Académie», dit celle qui fait partie d’un groupe qui se produit dans sa région. «On dirait que l’étiquette Star Académie faisait peur aux gens, comme si ça allait coûter trop cher pour nous engager. J’étais moins demandée», explique-t-elle.                           

32) Jennifer Silencieux                            

Photo d'archives

Éliminée semaine 3  

«Je rêvais de travailler avec Denise Filiatrault»                            

Depuis 13 ans, elle enchaîne les contrats et les rôles dans des comédies musicales. Mais d’ici 2020, Jennifer Silencieux délaissera les costumes sortira son matériel en solo.                           

«Quand je suis sortie de Star Académie, je rêvais de travailler avec Denise Filiatrault», raconte-t-elle.                           

Après une formation en théâtre, elle est partie en tournée pendant quatre ans avec le spectacle Night Fever, mis en scène par René Simard. Son rêve s’est ensuite concrétisé, puisqu’elle a intégré les troupes de Hairspray et Sister Act, mis en scène par Mme Filiatrault. Elle a aussi été une des beautés du Banquier pendant quatre ans.                            

Celle qui a aussi un bac en design et gestion de la mode souhaite maintenant mettre sa propre identité sous les projecteurs. «J’ai passé tout l’hiver dernier en studio, à enregistrer, à écrire. J’ai quelque chose à dire. Je veux sortir un EP au printemps 2020.»                           

33) Marc Angers                    

Photo d'archives

Finaliste masculin  

  

2018, sa plus grosse année                           

Depuis 2005, le chanteur et violoniste Marc Angers a accompagné sur scène de nombreux artistes, a joué dans la comédie musicale Fame, la pièce de théâtre La chasse-galerie, et a fait partie du groupe trad Bodh’aktan pendant trois ans, entre autres.                           

«L’année passée, ça été ma plus grosse année professionnelle. Et ça, c’est 13 ans après avoir fait Star Académie. C’est quand même incroyable. C’est depuis Star Académie que je gagne ma vie juste avec la musique», précise celui qui est détenteur d’un diplôme en journalisme.                           

«J’étais content de faire la 3e édition et non la première. Je savais déjà ce qui se passerait après, que ça ne serait pas facile. Moi, ça m’a changé. Il y en a qui avait le discours que si c’était à refaire, ils ne le referaient pas. Mais moi, ce n’est pas le cas.»                            

Il a quitté Bodh’aktan l’automne dernier pour fonder son groupe, Marc Angers et les Fils du Diable, un groupe entre la musique pop et traditionnelle.                  

  

34) Francis Greffard                                       

Photo d'archives

Finaliste masculin  

  

Graphiste et chanteur                           

La carrière de Francis Greffard est aujourd’hui partagée entre son métier de graphiste et la musique. Il fait de la musique en Abitibi avec son frère Sébastien. «On fait des mariages, des partys de compagnies et des spectacles dans des resto-bars», dit-il.                            

Francis Greffard a aussi conçu une série web, Y fait SHOW dans Shed, qui a connu deux saisons, où il recevait des artistes pour des prestations et entrevues. Il travaille aussi pour une entreprise de lettrage, en plus d’avoir sa propre compagnie de services de graphisme et design avec sa copine.                       

«De temps en temps quelqu'un me reconnaît (ça fait quand même 13 ans, je n'ai plus les cheveux longs, ils sont de plus en plus gris...). J'ai maintenant trois enfants (6, 4 et 2 ans), je leur en ai parlé, mais je ne leur ai pas montré grand chose encore. Un jour, je leur ferai voir quelques quotidiennes, un gala, le spectacle de la tournée.»                           

35) Marc-André Fortin                                 

Photo d'archives

Gagnant  

Gagnant de la deuxième mouture, il a pris part à de nombreux spectacles de la troupe QuébecIssime, a été de la revue musicale American Story Show, et fait partie de la Caravane Country, en plus d’avoir fait paraître deux albums et un EP. L’automne dernier, il a été juge pour les préauditions de La Voix.                  

  

36) Annie Blanchard                                       

Finaliste féminine   

L’Acadienne qui a été révélée grâce à sa réinterprétation d’Évangeline (Félix de la chanson de l’année en 2006) s’est lancée dans la musique country. Elle a lancé en 2018 son 5e album, Welcome Soleil, composé de classiques revisités. Elle poursuit sa tournée en 2019, en plus de faire partie du spectacle collectif La Caravane Country, projet de Laurence Jalbert. La chanteuse travaille également sur un album de chansons originales en anglais.               

  

37) Stéphanie Bédard                                 

Photo d'archives

Finaliste féminine  

Après Star Académie, Stéphanie Bédard a été chanteuse-maison pendant trois ans à l’émission Belle et Bum. Elle s’est fait connaître du public européen grâce à son passage à The Voice, en 2012, après lequel elle décroche un des rôles principaux de la comédie musicale Robin des Bois. Elle sort un premier album en 2015. Son second opus, Ricochet, produit grâce à une campagne de sociofinancement, a été lancée la semaine dernière.                 

  

Édition 2009                            

38) Pascal Chaumont                            

Photo d'archives

Finaliste  

  

«La scène ne me manque pas du tout»                           

Même s’il a commencé une carrière musicale à 15 ans, qu’il s’est rendu en finale de Star Académie et qu’il a fait paraître un album, c’est aujourd’hui dans le milieu de la production vidéo que Pascal Chaumont s’épanouit.                            

«J’ai mis la musique de côté, dit-il. Mais aujourd’hui, je suis excessivement passionné par ce que je fais. Mon côté artistique est hyper sollicité. La scène ne me manque pas du tout. J’ai refusé plusieurs apparitions télé, je voulais mettre mes énergies dans la boîte de production.»                           

Il a célébré l’an dernier le 8e anniversaire de Productions Chaumont, qu’il a fondée avec sa conjointe Aline Viens en 2010. Il a, entre autres, réalisé la dernière publicité de la Fondation des maladies du cœur avec Josée Boudreault. Costco et Mercedes-Benz figurent aussi parmi ses clients.                            

39) Sophie Vaillancourt                           

Avant Après

Finaliste féminine  

  

Une vie sous le soleil                           

Finaliste de sa cuvée, Sophie Vaillancourt avait lancé un premier album prometteur, Histoire de filles et de garçons, en 2012. Mais elle a eu le coup de foudre pour la vie dans les Caraïbes.                            

Après le lancement de son album, Sophie Vaillancourt a poursuit des études en orthopédagogie. Elle a eu besoin de prendre du recul par rapport à «la musique, l’enseignement, mes amours. Je n’étais pas très heureuse», confie-t-elle.                           

C’est ainsi qu’elle est partie travailler comme sauveteur aux Îles Turquoises, dans un Club Med, pendant six mois. Le séjour se prolonge depuis quatre ans.                            

Elle a acquis une formation en yoga en Inde, qu’elle enseigne maintenant au Bahamas, et chante tous les soirs. «Bref, je nage en plein bonheur!»                           

40) Karine Labelle                            

Photo d'archives

Éliminée semaine 3   

  

Un EP en écriture                           

Après avoir fait Star Académie et La Voix à neuf ans d’intervalles, Karine Labelle travaille sur ses premières chansons originales, qui devraient voir le jour en 2019. Elle travaille parallèlement dans le milieu de la restauration.                            

Elle n’avait que 18 ans lorsqu’elle a fait Star Académie. Elle était à la mi-session au cégep Lionel-Groulx. L’aventure lui a confirmé qu’elle voulait faire de la musique dans la vie. «Après la tournée, j’ai pris une année sabbatique. Je ne suis pas retournée à l’école.»                           

Avec ses cheveux rasés d’un côté et son côté rebelle, Karine Labelle a faussement été étiquetée comme la rockeuse de l’académie. «Ça m’a pris du temps avant de me trouver, à cause que j’étais catégorisée. Je me disais que c’était peut-être ça que les gens voulaient, que je sois la prochaine Marjo!»                           

Elle affectionne plutôt ce qu’elle appelle le neo-soul, un mélange de soul, de jazz, de r’n’b et hip-hop. «Je travaille fort pour trouver le bon son», dit celle qui souhaite lancer un EP cette année.                           

41) Rich Ly                           

Photo d'archives

Éliminé semaine 6  

  

Un blog sur la mode                           

Même s’il a participé à Star Académie et à The Voice, en France, Rich Ly a orienté sa carrière vers le milieu de la mode. Il a aujourd’hui son propre blog, Rouge Carpette.                            

«Je ne voulais pas nécessairement en faire une carrière. Mais c’est toujours le fun de prêter ma voix quand il y a un projet intéressant», confie-t-il. Il collabore d’ailleurs avec le rappeur montréalais So Called.                           

Star Académie, «je le vois comme le meilleur camp de jour à vie! Ça m’a appris des choses que j’ai transposées dans le milieu de la mode. Ça m’a aussi appris que j’adore chanter, mais que performer, ce n’est pas quelque chose qui me vient naturellement.»                           

42) William Deslauriers                                 

Photo d'archives

Finaliste masculin  

  

Un 4e album en route                           

En novembre dernier, l’ex-académicien William Deslauriers accordait une longue entrevue à Sophie Durocher à QUB radio, dans laquelle il racontait être passé à travers une dépression dans la dernière année.                           

William Deslauriers a fait paraître trois albums depuis son passage à Star Académie, dont le premier s’est écoulé à 50 000 exemplaires. Il est devenu père il y a un peu plus d’un an et demi.                            

Aujourd’hui, il confie être retourné en studio pour son prochain album. Sur sa page Facebook, il a fait savoir qu’il avait rejoint l’équipe d’enseignant d’une école de musique de Plessisville.                            

43) Olivier Beaulieu                                 

Photo d'archives

Éliminé semaine 2  

Même s’il est aujourd’hui développeur d’affaires dans un cabinet en services financiers à Drummondville, Olivier Beaulieu mène toujours une carrière musicale en parrallèle. Avec son groupe Gueules de bois, il donne une soixantaine de spectacles par année et projette d’enregistrer un album prochainement.                            

44) Maxime Landry                                 

Photo d'archives

Gagnant  

Le gagnant de sa cuvée a raflé deux Félix en 2010, fait paraître cinq albums et publié trois romans, dont les deux premiers ont été «best sellers». Il est en tournée actuellement avec le spectacle Francostalgie, qui met en scène les plus grandes chansons de la francophonie.                    

  

45) Brigitte Boisjoli                                 

Photo d'archives

Finaliste  

Récipiendaire du Félix de révélation de l’année en 2011, elle a joué dans la comédie musicale Cabaret, et fait paraître quatre albums, dont un hommage à Patsy Cline enregistré à Nashville, qui lui a valu un autre Félix. Elle a repris les plus grands succès de Plamondon, projet qui la mène actuellement sur scène aux quatre coins du Québec. Brigitte Boisjoli lancera également l'album Women, la semaine prochaine, qui se veut un hommage aux chanteuses country des années 50 et 60.                     

  

46) Vanessa Duchel                                 

Photo d'archives

Éliminée semaine 5   

Après avoir décroché le rôle principal dans la comédie musicale Hairspray, on a vu la chanteuse à la télé dans l’émission Flip, à TFO, ainsi qu’à Code F, à Vrak. Elle est de la distribution du spectacle Francostalgie, en tournée en 2019.                           

47) Jean-Philippe Audet                                 

Photo d'archives

Finaliste masculin   

L’artiste poursuit sa carrière comme guitariste. Il est le directeur musical de la tournée actuelle de Brigitte Boisjoli, avec qui il a eu un enfant. En 2019, il fera partie du spectacle musical Je reviens chez nous.                           

48) Maxime Proulx                              

Photo d'archives

Éliminé semaine 4  

  

De retour à la musique                           

Après quelques années passées à faire le point, mais aussi faire le deuil de son père, Maxime Proulx est de retour à sa «passion numéro un», la musique. Il avait lancé un album en 2014.                           

«Star Académie a été la plus belle expérience de ma vie, mais ça laisse des traces aussi alors j'ai dû consulter pour réapprendre a me connaître de nouveau et vaincre mes petits démons intérieurs», écrit-il au Journal.                           

Il sera de retour bientôt sur la scène musicale. «J'ai recommencé à faire de la musique sérieusement. Je vais travailler avec une toute nouvelle équipe pour un single. On veut s'assurer que ça me ressemble».                           

Édition 2012                            

49) Carole-Anne Gagnon Lafond                                 

Photo d'archives

Éliminée à la semaine 3  

  

Exilée en Europe                           

Après avoir terminé son baccalauréat en communications à sa sortie de Star Académie, Carole-Anne Gagnon Lafond poursuit une carrière à temps plein dans la musique, mais de l’autre côté de l’océan. Depuis six ans, elle s’est produite dans 17 pays et elle est officiellement déménagée du Québec l’été dernier, pour s’installer à Londres.                           

Elle a longtemps chanté dans le circuit des hôtels européens avec un groupe de «covers», faisant, entre autres, une résidence de huit mois à Abu Dabi en 2014. Elle poursuit maintenant son tour du monde avec un spectacle de musique électronique.                            

Le meilleur souvenir qu’elle garde de Star Académie est «l’énergie de la tournée. On était très jeunes, on s’est lancé là-dedans avec une espèce de candeur. C’était un trip de fou.»                           

50) Mike Lee                           

Photo d'archives

Éliminé semaine 8   

  

De retour grâce à Zaz                           

C’est grâce à la chanteuse Zaz si Mike Lee est revenu à la chanson l’an passé, après s’être complètement effacé du milieu artistique à la suite de Star Académie. Sa rencontre avec Zaz, croisée dans un karaoké à Montréal l’an dernier, a été déterminante pour son retour sur scène.                            

«Je chantais sans savoir qu’elle était là. Elle est venue me féliciter, et on a discuté. De rencontrer une artiste internationale qui a autant les deux pieds sur terre, moi, ça m’a rassuré. Il y en a des gens qui font ça par passion, par amour, à l’image de ce que je voudrais être. La semaine d’après, je lançais mon spectacle.»                   

C’est ainsi qu’il se promène aujourd’hui avec son spectacle Bon chic bon genre, reprenant un répertoire crooner avec des musiciens. La prochaine étape est de lancer un album de chansons originales.                            

Après Star Académie, il a renoué avec son premier métier, celui d’éducateur, qu’il pratique encore aujourd’hui. «Je travaille avec des enfants. C’est toute une aventure de vie de faire la différence dans la vie d’un enfant et de le voir évoluer. Ça vaut un Centre Bell», lance-t-il en riant.                           

51) Jason Guérette                           

Photo d'archives

Finaliste masculin  

  

Une carrière au Nouveau-Brunswick                           

Il y a trois ans, Jason Guérette est retourné vivre dans son Nouveau-Brunswick natal pour fuir le mode de vie montréalais parfois trop intense, explique-t-il.                            

«Quand tu es à Montréal, tu es un petit poisson dans un gros bassin. Ici, tu es un gros poisson dans un petit bassin. Ça me permet de choisir mes contrats. Au début, je me lançais un peu partout et j’acceptais tout. Mais là, je suis plus sélectif», confie le chanteur originaire de Sainte-Anne-de-Madawaska.                           

L’artiste a aujourd’hui sa propre compagnie de production. Il produit une revue musicale qui comprend une quinzaine d’artistes, avec lequel il donne une trentaine de spectacles par été qui attire environ 10 000 spectateurs, affirme-t-il.                            

Il a aussi son groupe, Spoutnique, qui fait dans la musique anglophone «néo-disco», décrit-il. Ils sont en studio «presque tous les jours» pour lancer un deuxième album qui paraîtra au printemps.                   

«Je gagne ma vie encore avec la musique. Je suis très chanceux. Je vais souvent en Europe. Avant Star Académie, j’étais pour devenir enseignant. Et je n’ai pas eu à enseigner encore.»                            

Si c’était à refaire, «je ne suis pas certain que je le referais. Mais à l’époque, c’était le bon “move” à faire pour moi», conclut-il.                            

52) Andréanne A. Malette                                

Photo d'archives

Finaliste féminine   

La chanteuse, qui s’autoproduit, a fait paraître deux albums. Sa tournée Feu de camp a connu un vif succès. Ses chansons Fou et Ici comme ailleurs ont été parmi les chansons les plus jouées à la radio en 2017. Elle sera en tournée partout en 2019 avec ses musiciens.                      

  

53) Mélissa Bédard                                

Photo d'archives

Finaliste féminine   

Choriste pour Jean-Pierre Ferland depuis plusieurs années, Mélissa Bédard prépare un 4e album de chanson. Elle vient d’obtenir un premier rôle comme comédienne dans la série M’entends-tu ?, ainsi que dans le Bye Bye 2018.                           

54) Joannie Benoît                               

Photo d'archives

Éliminée semaine 7   

Elle a fait paraître deux albums : Pot Masson et Feux de Bengale. Cet hiver, elle a fait une tournée de spectacle de Noël avec Mélissa Bédard.                 

  

55) Jean-Marc Couture                               

Photo d'archives

Gagnant  

Le dernier gagnant de Star Académie a lancé deux albums. Après avoir triomphé avec son premier album en 2013, écoulé à 40 000 exemplaires, le chanteur s’est fait plus discret. Il a ensuite lancé l’album Cabanon en 2017, qu’il a complètement autoproduit. Quelques spectacles sont à l’horaire pour 2019.                     

  

56) Bryan Audet                               

Photo d'archives

Éliminé semaine 6   

Il a délaissé la musique pour poursuivre une prolifique carrière en communications. On peut l’entendre aujourd’hui au 96,9 CKOI, le voir comme chroniqueur l’été à Sucré Salé. Il sera à la barre d’une nouvelle émission à Unis TV, Tournée générale.                            

57) Olivier Dion                                

Photo d'archives

Éliminé semaine 8  

Après un premier album lancé au Québec et un rôle dans Hairspray, la carrière d’Olivier Dion prendra son envol en Europe, grâce à son rôle dans la comédie musicale Les Trois Mousquetaires, et sa participation à Danse avec les stars. De retour au Québec, il a animé l’émission Danser pour gagner à V l’an dernier. Il prépare son deuxième album, réalisé entre Londres et Los Angeles.                       

  

58) Sophie Pelletier                             

Photo d'archives

Finaliste  

La chanteuse de Rivière-Ouelle a fait paraître deux albums. Elle est actuellement en tournée, et tente une percée du côté de la France.                  

  

59) Andrée-Anne «Andee» Leclerc                               

Photo d'archives

Finaliste féminine   

Sous le nom d’artiste Andee, la chanteuse poursuit une carrière anglophone à Toronto, où elle est mariée à un musicien. Elle a fait paraître un premier album en 2015, Black and White Heart, réalisé par Sébastien Lefebvre de Simple Plan. Sa reprise de la chanson Get Down, des Backstreet Boys, vient d’être remarquée par un des membres du groupe.                     

  

60) Simon Morin                               

Photo d'archives

Éliminé semaine 2  

Il a été le premier de sa cuvée éliminé, mais ça ne lui a pas empêché de rouler sa bosse depuis. Le rockeur a enchaîné les spectacles et a aussi tenté sa chance à La Voix et à The Voice, en France. Il a participé à la tournée Les Brothers en 2018, avec Jason Roy-Léveillé et Maxime Desbiens-Tremblay, entre autres.                             

61) François Lachance                               

Photo d'archives

Éliminé semaine 4   

Le chanteur originaire d’Alma a conquis ses admirateurs sur le web après son passage à Star Académie. Il a fait paraître deux albums studio (Je suis là, en 2013, et Histoires vraies en 2016) et un album live. Quelques chansons se sont taillées une belle place à la radio. Il a été de la tournée Feu de camp, idée d’Andréanne A. Malette, en 2018. Il est également enseignant en éducation physique dans son patelin.                     

  

62) Sarah May Vezeau                               

Photo d'archives

Éliminée semaine 5   

Sept ans après avoir fait Star Académie, Sarah May Vezeau a décidé de tenter sa chance à La Voix, lors des auditions à l’aveugle il y a deux semaines. Avec sa reprise d’On s’est aimé à cause, la chanteuse de 26 ans a rejoint l’équipe d’Alex Nevsky. «Je veux gagner ma place dans l’industrie», a-t-elle dit.               

  

À lire aussi

Et encore plus