Ariane Moffatt: 1 vidéoclip, 100 femmes fortes | Le Sac de chips
/harddrive

Ariane Moffatt: 1 vidéoclip, 100 femmes fortes

Image principale de l'article Ariane Moffatt: 1 clip, 100 femmes fortes

«Dénonçons. Brisons la statue», dit Ariane Moffatt. Dans sa chanson La statue, parue sur l'album Petites mains précieuses l'automne dernier, Ariane Moffatt invite aujourd'hui les femmes à briser l'ordre établi, à sortir des dogmes qui les tiennent prisonnières.

En ce 8 mars, Journée internationale des droits des femmes, journée d’action et de mobilisation partout dans le monde, elle lance un vidéoclip magnifique qui met de l'avant une centaine de femmes connues et moins connues, menant, chacune à leur façon une lutte pour les droits des femmes au quotidien.

 

L'action collective menée par Ariane Moffatt et réalisée par Sarah Pellerin nous amène dans les profonds regards des femmes, laissant miroiter toute la détermination d'une société en changement.

Avec des objets contondants ou simplement avec leurs yeux, cent femmes sortent dehors et cassent tout:

Ariane, Françoise, Ayse, Marjorie, Alexandra, Roxanne, Lucette, Helene, Justine, Karine, Émilie, Agnès, Nicolle, Kenza, Chloé, Sandrine, Annabelle, Céline, Elaine,  Dominique, Dominique, Arianne, Sara, Sonya, Nicole, Pascale, Alexe, Amélie, Janie, Manon, Mathilde, Rosalie, Michella, Lucie, Christelle, Geneviève, Elodie, Gabrielle, Brigitte, Joanie, Annick, Kelly, Ludmila, Roxane, Gabrielle, Catherine-Audrey, Michelle, Aurélie, Patricia, Valérie, Dominique, Emma-Félix, Julie, Louise, Danielle, Émilie, Fanny, Alyssa, Kim, Emilie, Fabienne, Anna, Pénélope, Sophie-Claude, Chloé, Zaynab, Emma, Sara, Sarahmé, Marie Jasmina, Sophie, Chloé, Véronique, Carmine, Émilie, Fanny, Hélène, Manon, Chloé, Adélaïde, Chloé, Maude, Léa, Gabrielle, Gabriella, Lynn, Eve, Maya, Fiona, Jessica, Elizabeth, Ariane, Eve-Maud, Sylvie, Jessica, Florelle, Nolwenn, Carolyne, Sarah.

«Parce qu'elles peuvent être vulnérables, mais terriblement fortes.    
Parce qu'elles sont parfois cassées, mais toujours debout.
Parce qu'elles se sentent peut-être seules, mais ne le sont pas.»


#lancelastatue