Le heavy métal au volant peut-il faire de vous de mauvais conducteur? | Le Sac de chips
/harddrive

Le heavy métal au volant peut-il faire de vous de mauvais conducteur?

Image principale de l'article Le heavy métal vous rend-il mauvais conducteur?
Collaboration

Selon une récente étude, écouter du Slipknot au volant pourrait causer une telle distraction que votre conduite en serait affectée... Mais le dance music aussi!

Que les métalleux se rassurent toutefois, d’autres styles musicaux sont ciblés comme étant potentiellement « dangereux ». Surtout lorsqu’on l’écoute le volume au maximum. 

Cette enquête mettant en parallèle la musique et la conduite a été menée conjointement par l’organisme IAM Roadsmart et le magazine Auto Express.

Les chansons choisies pour mettre à l’épreuve les conducteurs? 

(Sic) de Slipknot 

Shake it off de Taylor Swift 

HUMBLE de Kendrick Lamar 

Variations Goldberg de Jean-Sébastien Bach 

Selon Consequence of Sound , les chercheurs ont démontré que si les musiques plus agressives provoquent davantage de distractions chez les usagers de la route. Les airs calmes, voire relaxants, de la musique classique, en revanche, rendent le conducteur moins alerte aux aléas de la route. 

La musique pop représenterait donc la parfaite combinaison, l’équilibre parfait, lorsqu’on roule en automobile. 

(Cette «conclusion» est à prendre avec un grain de sel. Il existe sûrement des airs pops pouvant distraire le chauffeur le plus assidu.)

Les conducteurs soumis au test conduisaient dans un circuit fermé sur la piste de Spielberg (aussi appelé Red Bull Ring) en Autriche. 

Tout au long de la piste, les chauffeurs à l’essai écoutaient les 4 pièces ci-haut mentionnées à plein volume en effectuant divers exercices d’accélération et de virages. 

L’un des conducteurs à l’essai, Tristan Shale-Hester, a connu un parcours plus lent de 14 secondes au rythme de Slipknot en plus de perdre presque le contrôle quelques fois sur son véhicule. 

Lors de son bout d’essai en écoutant du Bach, son retard sur la durée standard du parcours se chiffrait à 12 secondes. Les manœuvres durant la pièce de Kendrick Lamar laissaient à désirer aussi pour ce qui est de la conduite au fil d’arrivée. 

Seul le succès de Taylor Swift lui aurait assuré une constance dans sa vitesse et ses virages.  

L’agressivité du métal empêcherait les conducteurs de négocier les virages en douceur. Un des responsables de l’étude, Tim Shallcross, affirme que le dance music au tempo très rapide peut entraîner des conséquences semblables pour les chauffeurs. 

En plus des rythmes acérés, le volume de la musique peut aussi causer du tort à la construction de la personne derrière le volant. 

Comme le souligne Consequence of sound, les métalleux n’ont pas à se sentir visés. Car les résultats de l’étude ne divulguent pas au départ quelles étaient les préférences musicales de conducteurs à l’essai. 

Il n'y pas de quoi lancer vos CD de Sepultura ou Cannibal Corpse par la fenêtre de votre voiture...

Et vous? Quelle chanson vous distrait au volant? 

À lire aussi

Et encore plus