Larry, le chat qui a fait stopper la limousine de Donald Trump | Le Sac de chips
/pets

Larry, le chat qui a fait stopper la limousine de Donald Trump

AFP

La visite du président américain en Angleterre ne se déroule pas sans heurts. Au deuxième jour de sa visite, c’est maintenant au tour d’un chat de jouer les trouble-fêtes auprès de Donald Trump.

Après un «boycott» de Meghan Markle et des moqueries de la foule , Donald Trump croyait sûrement qu’il aurait droit à un petit répit en cette deuxième journée. C’était mal connaître Larry, un gros matou de 12 ans. Ce dernier a décidé d’aller faire sa sieste sous le véhicule devant transporter Donald Trump d’un rendez-vous à l’autre. 

Le président s’entretenait d’ailleurs avec Theresa May quand Larry a décidé de s’immobiliser sous «la Bête», surnom donné à la limousine du président Trump. 

Mais Larry n’est pas comme n’importe quel matou errant dans les rues de Londres. Non! Larry the Cat fait office de chat officiel du 10, rue Downing, résidence officielle et bureau de Theresa May, première ministre d’Angleterre. 

Larry possède même son propre compte Twitter. (Il est tellement populaire qu’il a sûrement un gestionnaire de communauté pour s’occuper de ses réseaux sociaux. Tout comme la Reine d’ailleurs... )

C’est d’ailleurs sur son compte Twitter qu’on peut lire une description sommaire de l’imbroglio diplomatique survenu entre Donald Trump et lui. 

«Elle peut survivre aux balles, aux explosions et aux armes chimiques, mais «la Bête», la célèbre limousine blindée de Donald Trump, a été stoppée par Larry, le chat de la rue Downing».  

Sur le compte Twitter de Larry, la description du félin se lit comme suit : 

Le chef chasseur de souris au Cabinet Office. Je suis un chat tigré de 12 ans, en poste depuis  plus longtemps que les dirigeants des principaux partis politiques britanniques. Compte non officiel.

Donald Trump n’a sûrement jamais eu aussi hâte de rentrer à la maison. 

À lire aussi

Et encore plus