Spotify veut VRAIMENT se mettre les artistes à dos! | Le Sac de chips
/harddrive

Spotify veut VRAIMENT se mettre les artistes à dos!

AFP

Les dirigeants de Spotify semblent croire le plus sincèrement du monde que leur plateforme a payé suffisamment les auteurs de chanson et les éditeurs en 2018.  

Même qu’ils croient leur avoir versé trop d’argent et exige un remboursement! C’est une blague? On dirait pas.  

Avouez que vous ne l’aviez pas vu venir celle-là. Les musiciens ne l'ont sûrement pas venus venir en tout cas.  

Assisterons-nous à un boycott de Spotify dans un avenir rapproché?  

Les faméliques revenus provenant de la dite plateforme serait encore trop élevés pour l’année 2018 semble-t-il.  

Et c’est pourquoi Spotify entend bien contester auprès de la commission des droits d’auteurs aux États-Unis (Copyright Royalty Board) pour ravoir son argent.   

Comme le rappelle Consequence of sound, Spotify s’est allié à Amazon, Google et Pandora en mars dernier pour contester la décision du commission américaine des droits d’auteurs. La refonte du règlement de la commission faisait en sorte que les revenus des artisans de chanson connaitraient une hausse de 44%.  

Cette nouvelle règle de versations devait s’appliquer à compter de 2018 jusqu’en 2022 où d’autres réajustements devraient être refaits. Les géants du streaming ont donc dû remettre des sommes en rétroaction aux auteurs et aux éditeurs.  

Spotify a donc refait ses calculs pour s’adapter à cette nouvelle donne. Toutefois, elle se serait rendu compte qu’elle a versé trop d’argent en droit d’auteurs.  

Et c’est là que Spotify se réveille pour annoncer qu’elle en a trop versé et que les artistes devront rembourser leurs erreurs comptables.  

Pourquoi les artisans devraient-ils payer pour la bourde de Spotify?  

Spotify se sert d’une clause spéciale dans son système abonnements pour «prouver» qu’elle a versé des sommes trop grandes aux artistes.  

Exemple?   

Avec ses forfaits, les réductions étudiantes font en sorte que le compte d’un étudiant vaut un demi-abonnement. Et le forfait familial, qui peut permettre d’inclure jusqu’à 6 personnes, vaut un abonnement et demi.  

OK, mais concrètement, en quoi les artistes sont-ils trop payés?  

Il semblerait que ces abonnements spéciaux ont été arrondis à la hausse. Donc, un étudiant, malgré le rabais, compte pour un abonné et une famille, deux.  

Et un infinitésimal montant est versé à l’artiste et l’éditeur par écoute de chaque abonné. 

Selon Hitek, «Spotify rémunère les ayants-droits entre 0,006 et 0,0084 dollars par stream et par abonné.» 

Peut-être pour apaiser les foudres à venir, les patrons de Spotify ont annoncé que, pour faire passer ce remboursement en douce, ils vont plutôt déduire les montants des paiements pour la prochaine année...  

Quel altruisme corporatif!  

À lire aussi

Et encore plus