Le Sac de chips | [PHOTOS] Un homme vole une rétrocaveuse et fait du grabuge à Sainte-Thérèse
/unbelievable

[PHOTOS] Un homme vole une rétrocaveuse et fait du grabuge à Sainte-Thérèse

 SAINTE-THÉRÈSE – Un homme apparemment bien intoxiqué a causé toute une commotion au cœur de Sainte-Thérèse, lundi soir, en s’emparant d’une rétrocaveuse, avant d’entrer en collision avec tout ce qui se trouvait sur son chemin.

NATHALIE PERREAULT/SCOOP/AGENCE QMI

  

 La Régie de police Thérèse-de-Blainville a d’abord reçu un appel d’un témoin à 20h56 indiquant qu’un homme venait de s’emparer d’une rétrocaveuse. Ce dernier s’est alors engagé sur la rue Saint-Joseph, située au centre-ville de cette municipalité des Laurentides, avec une conduite des plus erratiques, accrochant les obstacles se dressant sur son passage. 

NATHALIE PERREAULT/SCOOP/AGENCE QMI

  

 L’engin de chantier a notamment embouti une demeure, arraché une clôture et percuté une voiture située dans un stationnement, a énuméré le sergent Martin Charon, porte-parole pour la Régie de police. 

NATHALIE PERREAULT/SCOOP/AGENCE QMI

  

 Des photos envoyées par des internautes à scoop@tva.ca font état des dégâts, alors qu’on peut apercevoir la devanture du bâtiment endommagé, des déchets jonchant la rue et les traces de l’impact contre une voiture. 

NATHALIE PERREAULT/SCOOP/AGENCE QMI

  

 De plus, le véhicule a heurté des fils électriques, provoquant un début d’incendie rapidement maîtrisé par les pompiers, ainsi qu’une panne affectant environ 1500 personnes, selon Hydro-Québec. 

 Aucun citoyen n’a été blessé. Cependant, deux policiers ont subi des blessures légères lors de la chute de débris d’un toit, à la suite du début d’incendie, a précisé le sergent Charon. 

 Le conducteur de la rétrocaveuse, un homme de 50 ans, a été arrêté par les policiers qui ont rapidement mis un terme à sa virée destructrice. Il devait être interrogé par les enquêteurs et pourrait faire face à plusieurs accusations, dont vol, conduite avec les facultés affaiblies et méfait. 

 Une enquête a été ouverte par la Régie de police Thérèse-de-Blainville.

À lire aussi

Et encore plus