«Dans le showbiz, y’en a, des trous de cul»: Gregory Charles n’arrêtera pas de jouer du Michael Jackson | Le Sac de chips
/potins

«Dans le showbiz, y’en a, des trous de cul»: Gregory Charles n’arrêtera pas de jouer du Michael Jackson

Image principale de l'article Il n’arrêtera pas de jouer du Michael Jackson
SIMON CLARK/JOURNAL DE QUÉBEC/AGENCE QMI

Lors d’un passage à l’émission estivale Bonsoir Bonsoir, lundi soir, l’animateur et musicien Gregory Charles a déclaré qu’il n'enlèverait pas de son répertoire les œuvres de certains musiciens, malgré les actions moins qu’exemplaires de ces derniers.

Assis à la table radio-canadienne de Jean-Philippe Wauthier, le juke-box humain s’est fait demander par l’animateur ce qu’il faisait quand une personne du public lui demandait de jouer du Michael Jackson. 

«Je fais Michael Jackson avec plaisir. Hey, s'il faut commencer à discriminer dans le résultat musical...» a répondu M. Charles sans même devoir y penser. 

À la suite de la diffusion du documentaire choc Finding Neverland, qui rapportait les témoignages de deux hommes soutenant avoir été agressés sexuellement par le roi de la pop, plusieurs stations de radio ont pris la décision de ne plus faire jouer la musique de Michael Jackson. 

«La vérité, c’est que, dans le showbiz, y’en a, des trous de cul», a renchéri l’ancien animateur des Débrouillards

 

 

Grégory Charles a ensuite donné l’exemple des musiciens français Claude Nougaro et Michel Legrand, deux hommes qu’il admire et avec qui il a eu la chance de jouer. Il affirme par contre que ces légendes l’ont toutes deux «traité comme de la merde». 

«Est-ce que je vais caser toute cette musique que je trouve fantastique dans une poubelle parce que le gars n'a pas été fin? C'est pas la même affaire, le résultat musical pis la personne. C'est la même chose pour les acteurs, les peintres. C'est vrai pour tout le monde», a dit le musicien. 

Vous pouvez visionner l’épisode complet ici

 

À lire aussi

Et encore plus