Marilou partage une photo en maillot de bain et lance un message important d'acceptation de soi | Le Sac de chips
/potins

Marilou partage une photo en maillot de bain et lance un message important d'acceptation de soi

Marilou Bourdon, qui est derrière l'entreprise culinaire Trois fois par jour, a partagé une photo d'elle en maillot de bain, accompagnée d'un message inspirant pour ses abonnés.   

En effet, dans un effort d'acceptation de soi, la jeune maman a partagé un cliché où l'on peut voir des plis sur son ventre. Avec cette image, cette dernière souhaite lancer un message important à ses abonnés : tout le monde a des plis, et c'est bien correct.    

«Tu vas regarder cette première photo et juger quelque chose, soit par rapport à mon corps ou à mon manque attention [...]», commente-t-elle.   

Sur l'image, on y voit Marilou vêtue uniquement d’un haut de bikini avec un jeans taille haute. Aucun pli visible ni apparent sur sa peau et rien ne laisse présager la seconde partie de la publication.   

«Ensuite, tu verras la deuxième et là, je suis pas mal certaine que ça risque de te faire du bien...», continue-t-elle.   

Effectivement, lorsqu’on glisse vers la droite, une photo semblable à la première apparaît, sauf pour quelques points. Marilou est penchée vers l’avant, son téléphone dans sa main gauche pour prendre son cliché. Elle sourit à pleine dent et dévoile un ventre avec des plis naturels.  

«On a des plis en commun, j’en suis pas mal certaine! T’sais les plis qu’on veut pas voir, mais qui pourtant, se forment quand on se penche pour prendre un enfant, ou quand on se tord en deux de rire. T’sais les plis qui apparaissent même quand on pèse 105-livres-mouillé-pis-les-ongles-sales.»   

Marilou souhaite clairement passer un message à ses abonnés, soit d’accepter ses plis de corps tout à fait naturels lorsqu’on bouge et qu’on accomplit nos activités du quotidien.   

«Le mouvement de notre corps quand on est en vie, pas en photo! Instagram, tu manques de plis. De vie. Moi, je suis vraiment pour une petite vague de #PlusDePlis.»   

On ne montre pas nos plis, mais on réagit aux nouvelles de la semaine:   

À lire aussi

Et encore plus