Le «coup d’éclat» du Festif! [PHOTOS] | Le Sac de chips
/harddrive

Le «coup d’éclat» du Festif! [PHOTOS]

Le Festif! a mis «le paquet» pour sa 10e édition et ça valait le coup.  

Le festival de musique de Baie-Saint-Paul a battu son record d’audience avec plus de 40 000 personnes sur les différents sites.    

AUSSI À LIRE   

«À chaque fois qu’on "callait" un show surprise, il y avait tellement de monde qui arrivait. C’était incroyable», s’est exclamé Charles Miller, directeur des communications du festival.     

«Au nombre de 40 000, il faut ajouter les gens qui ont profité des activités gratuites, ce qui est difficile à calculer», a-t-il ajouté.    

Aux dires de l’organisation, c’est la venue du collectif punk Gogol Bordello vendredi soir qui a attiré le plus les foules. «Il n’y avait plus de place. On a rempli l’endroit au maximum de sa capacité. Il y avait 5 000 personnes plus les 300 employés. Et au bar, on a battu un record de ventes. Les gens ont bu, on n’avait jamais vu ça», a expliqué M. Miller.    

D’ailleurs, le Festif! compte sur le succès de ce spectacle pour que d’autres artistes de cette envergure soient tentés de s’arrêter à Baie-Saint-Paul dans les prochaines années.    

♫ S'IL TE PLAAAAAÎÎÎÎÎÎÎÎT, NE T’EN VA PAAAAAAAS! ♫    

D’ailleurs, le spectacle d’hier soir des Trois Accords a aussi attiré les festivaliers.    

Tout le monde capote au show des Trois Accords.

Photo: M-C Noël

Tout le monde capote au show des Trois Accords.

La foule connaissait pratiquement toutes les chansons par cœur. Une communion qui a soufflé le groupe.    

La foule pour les Trois Accords!

Photo: M-C Noël

La foule pour les Trois Accords!

«J’espère que vous pensez une aussi belle soirée que nous. C’est fou!», a lancé le chanteur Simon Proulx visiblement heureux.    

Ouvre tes yeux, Simon!

Photo: M-C Noël

Ouvre tes yeux, Simon!

Le groupe a enchaîné les succès; Corinne, Loin d’ici, Hawaïenne, Tout le monde capote, Je me touche dans le parc, J’aime ta grand-mère, notamment.     

Les Trois Accords en prestation.

Photo: M-C Noël

Les Trois Accords en prestation.

MAIS AVANT: MARJO!    

Juste avant les Trois Accords, la reine du rock, Marjo, a réchauffé la place comme elle seule peut le faire.    

MARJOOOOOOOOO!!!!!!

Photo: M-C Noël

MARJOOOOOOOOO!!!!!!

Des fans de la première heure s’étaient d’ailleurs installés devant la scène pour l’applaudir.    

Photo: M-C Noël

Avec son énergie, la chanteuse très en forme a donné le coup d’envoi à une soirée endiablée.    

MARJOOOOOOOO!

Photo: M-C Noël

MARJOOOOOOOO!

DUMAS, SEUL ET UNIQUE  

Sous le chapiteau à 23h30, Damien Robitaille a fait danser les festivaliers avec ses mélodies entrainantes.    

Damien Robitaille sur scène.

Photo: M-C Noël

Damien Robitaille sur scène.

Personne n’a pu se retenir de chanter les paroles de Mot de passe: «J’veux te faire de l’effet, donne-moi le code secret. Quel est le mot de passe, pour passer la nuit avec toi?», ce qui a ravi le chanteur qui a mis la table de belle façon pour son ami Dumas.    

Damien Robitaille.

Photo: M-C Noël

Damien Robitaille.

Ce dernier est «littéralement venu réaliser un rêve au Festif!».    

Dumas en show.

Photo: M-C Noël

Dumas en show.

Dumas chérissait l’idée de faire un spectacle solo avec seulement une guitare lors d’un festival. Et c’est ce qu’il a fait de main de maître, hier.    

Dumas en mode solo.

Photo: M-C Noël

Dumas en mode solo.

Mêlant les vieux succès des années 80-90 avec ses propres chansons, Dumas a été supporté par «la foule la plus dansante du Québec», a-t-il souligné.    

Photo: M-C Noël

Seul avec sa guitare illuminée et un ghetto blaster, l’artiste a réalisé une partie du spectacle debout sur une chaise en plein centre de la foule.    

De retour sur scène, il s’est permis d’enfiler un chandail de couleur or et des lunettes futuristes afin de mixer lui-même ses beats.    

Ce fut une grande réussite.     

À L’AUBE  

Comme le veut la tradition du Festif! à l’aube le dimanche matin, un artiste vient chanter dans les champs de Baie-Saint-Paul.    

Phillippe B à l'aube.

Photo: M-C Noël

Phillippe B à l'aube.

Cette année, c’est Philippe B, nouvellement papa, qui est venu interpréter ses chansons ainsi qu’une pièce de Richard Desjardins.    

Phillippe B à l'aube.

Photo: M-C Noël

Phillippe B à l'aube.

Plusieurs ont pris ce moment pour se reposer, d’autres en ont profité pour contempler le lever du soleil avec comme trame de fond la voix douce et mélancolique de l’artiste.     

Phillippe B à l'aube.

Photo: M-C Noël

Phillippe B à l'aube.

«On a livré les spectacles qu’on voulait livrer. Aux yeux des festivaliers, c’est tout une édition, un “coup d’éclat”, s’est réjoui Charles Miller, directeur des communications du Festif! Nous étions mieux organisés et moins stressés, cette année. Nous avons mis le paquet.» 

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus