Boris F***** Johnson: 7 moments incroyables | Le Sac de chips
/unbelievable

Boris F***** Johnson: 7 moments incroyables

AFP

Après des mois de tumulte lié au très compliqué et hypothétique Brexit, le Royaume-Uni a un nouveau premier ministre.  

Boris Johnson.  

Bien qu’il ait à plusieurs reprises dit qu’il n’occuperait jamais le prestigieux poste, l’ancien maire de Londres s’installe donc au 10 Downing Street.  

Il n’est peut-être pas aussi bon danseur que Theresa May, mais M. Johnson a accumulé un bon nombre de frasques au cours des années.  

Revisitons ensemble quelques-uns de ses moments les plus mémorables.  

Une insulte titanesque.  

  

  

Boris, qui n’a jamais eu peur de mâcher ses mots, a pris tout le monde par surprise lors d’une assemblée municipale en 2013 avec une insulte aux proportions gargantuesques. On ignore toujours la signification de ses mots, mais ça semble sérieux.  

Oups.  

  

  

Pour souligner les Jeux olympiques de Londres, M. le maire avait décidé de montrer son patriotisme en se laissant glisser sur une tyrolienne en brandissant des drapeaux britanniques. Par contre, il est resté coincé et on a dû le descendre.  

Plus comme Magic Johnson.  

  

 

Dans un rare moment d’agilité, Boris Johnson a réussi à faire un panier, sans même regarder.  

Swoosh.  

Le Cœur sur la manche.  

  

 

Malgré son image publique d’homme de fer, Johnson est un gros toutou. En voulant aider à nettoyer une rivière, l’homme politique a trébuché et s’est retrouvé trempé. Il a même réussi à entraîner un bénévole avec lui.  

Un hôte gracieux.

 

 

Toujours soucieux d’autrui, Boris, même au cœur d’un scandale récent, a décidé d’aller voir la horde de journalistes qui l’attendaient à l’extérieur de son domicile pour leur offrir du thé. Il n’a pas répondu à leurs questions, mais c’est un bon début.  

Un homme renversant.

 

 

 

 

Le bon maire adore les sports. C’est arrivé à plus d’une reprise que son enthousiasme ait pris le dessus sur lui et qu’il ait renversé des enfants.  

 

À lire aussi

Et encore plus