Trump se moque de l’apparence d’un de ses supporters en pensant qu’il s’agit d’un manifestant | Le Sac de chips
/unbelievable

Trump se moque de l’apparence d’un de ses supporters en pensant qu’il s’agit d’un manifestant

AFP

Le 45e président des États-Unis a conseillé à un des ses propres supporters d’aller faire de l’exercice en faisant allusion au fait qu’il soit bien portant. 

Toutefois, selon le Daily Mail, le supporter en question était plutôt mince. Il s’agit donc de deux erreurs (un supporter plutôt qu’un manifestant + un type mince plutôt que bien portant). 

«Va t’en chez vous! Commence à faire de l’exercice!» 

C’est avec ces mots que Donald Trump s’est adressé à celui qu’il prenait pour un manifestant dans un rassemblement au New Hampshire. 

Cette remarque grossophobe a été formulée alors que le président américain s’en prenait à ses opposants. 

Justement, l’un d’eux a voulu lui adresser quelques critiques à partir de la foule. C’est alors que Trump a commis sa méprise en disant, en parlant du manifestant: «Ce gars-là a un sérieux problème de poids!» 

Sous l’ordre du président, le trouble-fête a été aussitôt reconduit par la sécurité à la sortie de la salle. Donald Trump a cru y aller d’une surenchère : «Va t’en chez vous! Commence à faire de l’exercice!» 

Toutefois, les images rapportant l’incident montrent que l’individu expulsé de l’assemblée partisane était plutôt mince et que les propos incendiaires de Trump visaient plutôt un de ses propres supporters arborant fièrement un t-shirt Trump 2020

Toujours selon le Daily Mail, il a poursuivi son discours en lisant son téléprompteur, en disant: «Notre mouvement est basé sur l’amour...» 

Le supporter de Trump qui a passé pour un manifestant, un certain Frank Dawson, ne s’est pas offusqué de cette dernière frasque présidentielle. Même qu’il a trouvé l’erreur plutôt drôle lorsque Fox News l’a interviewé à ce sujet. 

«C’est parfait! Tout est beau. J’aime cet homme! C’est la meilleure chose qui soit arrivée à ce pays.» 

Les manifestants d’hier appartiennent au mouvement If Not Now, un regroupement juif s’opposant à l’occupation israélienne en Cisjordanie et dans la bande de Gaza. 

Ironiquement, Donald Trump lui-même avait reçu un avis du médecin en février dernier lui conseillant fortement de perdre du poids et de surveiller son alimentation. 

À lire aussi

Et encore plus