Une employée d’aéroport glisse un mot à un passager sur lequel il est écrit «T’es laitte» et se fait évidemment renvoyer | Le Sac de chips
/unbelievable

Une employée d’aéroport glisse un mot à un passager sur lequel il est écrit «T’es laitte» et se fait évidemment renvoyer

Préparez-vous à lire une belle histoire.  

Elle remonte à juin, mais elle a enfin complété son chemin jusqu’à nous alors que la victime vient juste de réussir à obtenir l’enregistrement vidéo de l’incident et l’a diffusé sur YouTube, pour notre plus grand plaisir.      

Ça se passe donc au Greater Rochester International Airport, dans l’état de New York, ce qui n'est pas vraiment loin de chez nous quand on regarde ça.   

 

Ça implique deux protagonistes: un passager qui voulait simplement voyager sans se faire insulter ainsi qu’une employée de sécurité de l’aéroport qui n’a visiblement jamais appris à se comporter en société.       

Mais allons-y étape par étape.  

Neal Strassner (la victime) commence par passer par le détecteur de métal de la sécurité d’aéroport en juin 2019.       

Capture d'écran YouTube capnskull

  

Jusque là, tout roule. Personne ne se fait insulter.       

Puis, tout change.  

Une employée lui remet un bout de papier.       

Capture d'écran YouTube capnskull

  

Il s’en fout un peu, il continue donc son chemin.       

Jusqu’à ce que l’employé en question lui crie: «Tu ne vas pas lire mon mot?»      

Capture d'écran YouTube capnskull

  

C’est alors qu’il regarde le papier, qui est en fait un bout de carton arraché de la boîte de gants déposée sur le comptoir. Il y lit: «T’es laitte.» [Traduction libre]      

Capture d'écran YouTube capnskull

  

Au même moment, la femme éclate de rire.      

Capture d'écran YouTube capnskull

  

Humilié complètement gratuitement, Neal Strassner a bien sûr rapporté l’incident aux supérieurs de la méchante dame en descendant de son vol de retour quelques jours plus tard.       

Évidemment, les responsables de la sécurité de l’aéroport ont tout de suite précisé que la femme travaillait pour des sous-traitants. Ils ont aussi précisé qu’ils n’avaient aucune tolérance pour ce genre de comportement.       

L’employée a donc été congédiée.       

Personne ne sait ce qui lui a pris.     

Fin de l'histoire.      

  

Vous pouvez aussi choisir de regarder la scène complète en vidéo ici, mais on vous prévient, ça ne vous aidera sûrement pas à comprendre pourquoi tout ça est arrivé:   

  

À lire aussi

Et encore plus