Pénélope McQuade dénonce une fausse information complètement ridicule qui circule à son sujet | Le Sac de chips
/potins

Pénélope McQuade dénonce une fausse information complètement ridicule qui circule à son sujet

TOMA ICZKOVITS/AGENCE QMI

Bien malgré elle, Pénélope McQuade est victime d’une fausse nouvelle qui court à son sujet.

Un faux article circule en ce moment dans lequel il est rapporté que l’animatrice serait au cœur d’une controverse à propos d’une nouvelle crème pour le visage qu’elle aurait commercialisée.

Évidemment, celle qui sera bientôt à la barre de Faites-moi rire, sur ICI Télé, n’a pas tardé à dénoncer l’article sur sa page Facebook.      



«Non, je n’ai jamais fabriqué, inventé ou commercialisé une crème de jour anti-âge miraculeuse! Si je connaissais un élixir de jouvence, je partagerais volontiers mon secret avec vous, donc merci de ne pas vous laisser berner par cette fausse publicité!», a martelé Pénélope.

Déjà, le site, qui s'appelle Hangyeun, a l'air assez louche en soi, mais il y a le logo de Radio-Canada en haut de l’article, qui semble avoir été inséré là pour mêler les lecteurs peu attentifs, qui pourraient ainsi penser qu’il s’agit d’une vraie nouvelle.

Pour rajouter au ridicule, le texte est aussi bourré de faussetés qui sont tellement exagérées qu’on ne peut s’empêcher de rire.

Le texte rapporte que cette fameuse crème est 11 fois plus puissante que le Botox, ce qui aurait fait réagir l’industrie des soins de la peau et les chirurgiens plasticiens.

Il semblerait aussi que Pénélope ait établi un partenariat avec nul autre que le Dr. Oz, docteur et animateur américain bien connu, parce qu’«après des années à ne pas bien prendre soin de sa peau, Pénélope McQuade vieillissait prématurément.» Ensemble, ils auraient créé une crème si puissante que «les résultats sont remarquables en quelques minutes». Ben oui!   

  

  

On comprend que la belle blonde ait voulu tout de suite signaler cette arnaque pour être bien certaine qu’aucun de ses admirateurs ne se fasse duper par ces niaiseries.  

Soyez vigilants. 

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus