Maïka Desnoyers et Étienne Boulay sont à nouveau parents et partagent une photo du bébé | Le Sac de chips
/potins

Maïka Desnoyers et Étienne Boulay sont à nouveau parents et partagent une photo du bébé

Quelle belle nouvelle! Après de longs mois de grossesse, c’est finalement hier que Maïka Desnoyers, la conjointe d’Étienne Boulay, a accouché.

Elle en a fait l’annonce jeudi matin sur son compte Instagram en publiant une photo d’elle, toute souriante, avec son nouveau poupon collée sur elle.  



«C’est officiel, Livia Boulay est arrivée hier soir à 23h01», écrit la fière maman.

Elle mentionne que toute la famille se porte bien, en plus de remercier ses abonnés de lui envoyer continuellement des bons mots.

«Vous êtes tous des amours!!!!!», a-t-elle souligné.

Cependant, elle explique qu’elle risque d’être plus silencieuse sur les réseaux sociaux, car elle prendra du temps pour vivre de manière plus «discrète» ce moment avec son petit clan.

«J’ai toujours eu l’habitude d’être un livre ouvert avec vous, mais là je risque de me faire un peu plus discrète pour profiter de mes trois enfants et de ma famille», a-t-elle mentionné.

Elle a terminé son petit message en taggant son conjoint, avec une phrase qui résume tout : «ON A UN AUTRE BÉBÉ!»

Maïka et Étienne sont déjà parents de la petite Anna. Ils ont aussi un enfant chacun, né d'une précédente relation.

Dans les commentaires, les messages positifs abondent, alors que plusieurs ont pris le temps de féliciter la nouvelle maman.

On peut dire que le tout s’est fait rapidement, parce que pas plus tard que hier en soirée, Maïka publiait une photo de son amoureux endormi sur une chaise d’hôpital.  

«Étienne Boulay fait dire que les contractions aux 2-4 minutes depuis 12h.... c’est vraiment exténuant! J’suis pas certaine que son corps endure ça encore longtemps !!!», a-t-elle blagué.

En février dernier, le couple avait annoncé leur joie, mais aussi leur surprise face à cette grossesse, alors qu'ils utilisaient un stérilet et qu'ils s'étaient dit que leur famille était alors complète.  

  

À lire aussi

Et encore plus