Accusé d’avoir fait le trafic... de Nutella | Le Sac de chips
/unbelievable

Accusé d’avoir fait le trafic... de Nutella

Le Montréalais a été arrêté avec 200 pots de tartinade

Un présumé vendeur de drogue qui se serait recyclé dans le recel de Nutella volé a été épinglé par les autorités qui l’accusent maintenant d’avoir fait le trafic de centaines de pots de cette populaire tartinade aux noisettes. 

« Henock Paul a fait le trafic de caisses de pots de Nutella sachant que ceux-ci ont été obtenus lors de la perpétration d’un vol », peut-on lire dans un document judiciaire rendu public dans les derniers jours au palais de justice de Montréal. 

L’affaire remonte à février quand une épicerie Maxi de la métropole a été victime d’un vol de caisses de Nutella, de pots de noix et de caisses de céréales. 

Tout un butin... 

Une plainte à la police a été déposée et au cours de leur brève enquête, les soupçons se sont tournés vers Henock Paul, un Montréalais de 54 ans qui avait été arrêté quelques semaines plus tôt pour avoir illégalement vendu du cannabis. 

Selon nos informations, Paul essayait d’écouler son butin, soit 200 pots de Nutella. 

Paul a rapidement été arrêté. Et après analyse du dossier, il a été accusé de vol de Nutella, de noix et de céréales, ainsi que de trafic d’un bien criminellement obtenu, soit la tartinade. 

Rien n’indique qu’il ait tenté de vendre les noix et les céréales volées. 

Le Montréalais a été libéré sous promesse de comparaître à la cour en octobre. Comme les accusations ont été déposées par voie sommaire plutôt que criminelle, il risque au maximum quelques mois de prison ainsi qu’une amende. 

Et ce n’est pas tout 

Parallèlement à cette affaire, Henock Paul attend également son procès pour vente illégale de cannabis. 

La police de Montréal n’a pas souhaité commenter le dossier, qui est déjà devant les tribunaux. 

Ce n’est pas la première fois que le Nutella fait l’objet de convoitise. En janvier 2018 en France, un rabais de 70 % sur ce produit avait généré de véritables émeutes dans des supermarchés. Des clients avaient témoigné à la presse française de scènes peu reluisantes de gens qui se tiraient les cheveux ou qui se battaient pour profiter de cette promotion. 

 Le groupe Ferrero, qui fabrique le Nutella, est régulièrement critiqué pour utiliser l’huile de palme dans sa recette, faisant alors de sa production l’une des causes de la déforestation.

À lire aussi

Et encore plus