Elle kidnappe un vendeur d’autos pendant un essai routier, avant de l’entraîner dans une poursuite policière | Le Sac de chips
/unbelievable

Elle kidnappe un vendeur d’autos pendant un essai routier, avant de l’entraîner dans une poursuite policière

La vie est pleine de surprises.  

Parlez-en à ce vendeur d’autos de Spokane, dans l’État de Washington, qui ne s’attendait probablement pas à se faire kidnapper en commençant sa journée de travail, samedi dernier.   

Et pourtant!   

Il faut dire que la suspecte dans cette affaire, Kasandra Ayala, 32 ans, avait d’autres plans pour le pauvre employé du concessionnaire automobile, lorsqu’elle lui a demandé, accompagnée d’un homme et d’un enfant, d’essayer un véhicule.   

Une fois au volant, la conductrice aurait d’abord déposé le jeune passager avant de commencer à agir de façon étrange, rapporte la station KHQ.    

C’est à ce moment que le vendeur lui aurait demandé de retourner au garage, ce que la dame a refusé de faire.   

Elle l'aurait plutôt questionné pour savoir s’il «était prêt à mourir aujourd’hui»... Or c’est possiblement à cet instant précis que l’essai routier s’est officiellement transformé en kidnapping.   

La véhicule en question à la fin de la poursuite

Photo courtoisie Spokane Police Department

La véhicule en question à la fin de la poursuite

Ne faisant ni une ni deux, la victime a alors contacté les services d’urgence depuis la voiture, aidant ainsi les policiers à localiser le véhicule et à engager une poursuite.   

Celle-ci se serait ensuite déroulée pendant quelques minutes à basse vitesse, avant que les patrouilleurs réussissent, enfin mais non sans mal, à immobiliser la Kia Optima 2016, et ce en la percutant dans un cul-de-sac.   

Suivant son arrestation, la suspecte aurait déclaré avoir consommé de la méthamphétamine, ajoutant que «son rôle était de nettoyer le monde de ses démons en les enfermant dans son corps».   

Elle a été accusée de kidnapping, d’avoir conduit un véhicule motorisé sans autorisation, et de plusieurs chefs dont voies de fait, conduite avec un permis suspendu et conduite avec les facultés affaiblies.   

Tout un essai routier...

Photo courtoisie Spokane Police Department

Tout un essai routier...

De son côté, le vendeur se serait tiré de l’aventure indemne.   

On ne sait toutefois pas si la suspecte a apprécié la tenue de route du véhicule qu’elle a essayé...   

À regarder pour d'autres surprises:   

 

À lire aussi

Et encore plus