Des voleurs prennent des photos dans une Jeep volée mais laissent la caméra sur le siège du véhicule | Le Sac de chips
/unbelievable

Des voleurs prennent des photos dans une Jeep volée mais laissent la caméra sur le siège du véhicule

Après s’être emparés d’une camionnette Jeep Cherokee, des voleurs de Portland en Oregon ont eu la bonne idée de se prendre en photo... juste avant de laisser l’appareil avec lequel ils avaient pris leurs clichés dans le véhicule!

L’hebdomadaire The Oregonian rapporte que Joe Williams a reçu un appel des policiers lui annonçant que sa camionnette volée la semaine précédente avait été retrouvée dans un quartier résidentiel du nord-est de Portland. 

Heureusement pour Joe Williams, les voleurs lui ont laissé des cadeaux sur le siège du véhicule: un gros ours en peluche, du matériel de tatoueur (pistolet de tatouage, de l’encre et des gants de caoutchouc) et un chargeur de téléphone cellulaire. 

En fouillant le véhicule, les voleurs ont trouvé un appareil photo jetable qui avait été laissé dans le coffre à gants. Les cambrioleurs ont alors décidé d’immortaliser le moment en se prenant en photo. 

Malheureusement, ils ne pourront jamais aller faire développer leurs photos parce qu’ils ont laissé l’appareil sur le siège de la camionnette toujours en marche. 

Les enfants de Joe Williams s’en sont chargés. Alors qu’ils faisaient du ménage dans le véhicule, ils ont trouvé l’appareil photo. 

Comme ledit appareil se trouvait dans le coffre à gants depuis belle lurette, les adolescents s’attendaient à retrouver des vieilles photos de la famille. 

Après avoir fait développer les photos, ils se sont empressés de faire part de leur découverte à leur père. 

Un des clichés montrait les deux suspects assis à l’avant du véhicule tandis qu’une autre image montrait une blonde avec la bouche grande ouverte. 

Le propriétaire de la Jeep s’est amusé de la maladresse des trois présumés voleurs. Sur le réseau Nextdoor, il a publié la photo avec le commentaire suivant: «Quelqu’un connaît ces Einsteins?» 

Mais Joe Williams n’entend pas pousser l’affaire plus loin. Selon lui, ça ne vaut pas la peine d’alerter la police. 

«La Jeep est plus âgée que la Terre. Quand j'ai acheté ma nouvelle voiture, je voulais l'échanger. Le concessionnaire m’a offert 65$.»

 

À lire aussi

Et encore plus