Bruce Dickinson, d’Iron Maiden, s’arrête en plein show pour engueuler 10 agents de sécurité ayant tabassé un fan | Le Sac de chips
/harddrive

Bruce Dickinson, d’Iron Maiden, s’arrête en plein show pour engueuler 10 agents de sécurité ayant tabassé un fan

Image principale de l'article Le chanteur d'Iron Maiden arrête carrément un show
MARIO BEAUREGARD/AGENCE QMI

Lors d’un concert du groupe à Tacoma, en banlieue de Seattle, le chanteur n’a pas du tout aimé le traitement réservé à un fan devant la scène.   

Selon Planet Rock, Dickinson, juste avant d’entamer la première pièce du rappel, a vu 10 agents s’en prendre à un mélomane devant la scène.   

S’adressant à la foule avec véhémence, il a dénoncé ce qui venait de se passer:  

«Il y a un fan d’Iron Maiden, dans les coulisses, qui vient de se faire tabasser par 10 gardes de sécurité. Juste ici. [...] J'ai vu un agent de sécurité se pencher sur la barrière et frapper à quatre reprises un jeune de la moitié de sa taille.»  

La foule n’a pas tardé à huer le service de sécurité du Tacoma Dome.    

Dickinson a alors cru bon de renchérir: «Ils étaient 10. DIX personnes! Ce n’est pas comme si c’était une compétition d’arts martiaux mixtes. Si c’était des arts martiaux mixtes, il y aurait un arbitre. Ce n’est pas le cas ici.»   

«On a joué devant des centaines de milliers de personnes jusqu’à maintenant dans la tournée. C’est la première fois qu’un truc pareil arrive. Je ne sais pas si ça arrive tout le temps dans cet immeuble [le Tacoma Dome], je ne sais pas s’il s’agit d’un acte de pure folie. J’espère que ce jeune se fait soigner à l’hôpital, parce qu’il saigne à cause de ses blessures à la tête. Et j’espère qu'il va poursuivre le responsable de cet immeuble et lui faire faire banqueroute», s’est encore indigné le chanteur.    

Il a également incité les spectateurs qui auraient filmé la scène à partager le tout sur les réseaux sociaux afin que l'on retrouve les 10 agents de sécurité en question. Dickinson a d’ailleurs qualifié ceux-ci d’intimidateurs et de «criminels».   

Ironie du sort, Iron Maiden a enchaîné avec la pièce The Evil That Men Do (« Le mal que font les hommes ») pour commencer son rappel.   

 Les fans de Maiden n’ont pas tardé à diffuser le discours de Dickinson sur les réseaux sociaux.   

  

  

 

À lire aussi

Et encore plus