[PHOTOS] Caroline Néron a été mannequin d'un jour pendant la New York Fashion Week | Le Sac de chips
/potins

[PHOTOS] Caroline Néron a été mannequin d'un jour pendant la New York Fashion Week

Caroline Néron a vécu le genre de chose qui n'arrive qu'une seule fois dans une vie: elle vient tout juste de défiler lors de la prestigieuse New York Fashion Week.

Hier, samedi, par le biais d'Instagram, Caroline Néron a confié que, il y a trois semaines, elle avait reçu un appel inattendu et au cours duquel on lui a demandé de marcher lors du défilé de la première collection de la marque Kyle + Shahida, durant la New York Fashion Week.

C'est finalement dimanche que le grand événement avait lieu. Une fois le défilé terminé, la Québécoise en a profité pour partager un cliché croqué sur le vif. On la voit tout sourire et les paupières bleu électrique, portant un bustier rouge, des pantalons de cuir noir et un kimono coloré. Magnifique! 


«Journée de fou avec de vraies belles rencontres merci @kyleandshahida», a-t-elle inscrit en légende.

Derrière la marque, on retrouve la designer Shahida Parides ainsi que la star de téléréalité Kyle Richards, qu'on peut voir dans The Real Housewives of Beverly Hills. Lors du défilé, Caroline Néron a donc marché aux côtés de plusieurs housewives bien connues, comme Lisa Rinna et Denise Richards, pour ne nommer que celles-ci.   

 



Très courue, la semaine de la mode à New York attire bien évidemment des grands noms. Dans la foulée des événements, Caroline Néron a eu le temps de prendre la pause aux côtés de nulle autre que Paris Hilton. Fait à noter, Paris est la nièce de Kyle Richards. Toute est dans toute!



Toujours dans ses stories, la Québécoise en a profité pour documenter les «behind the scenes» tout au long de la journée. Et on la comprend! 

 

 



À travers tout ça, elle a pu compter sur la présence de son ami, le styliste Max Brassard. 



Ce défilé met fin à une grosse semaine chargée en émotions pour Caroline Néron, qui a annoncé cette semaine, qu'elle se voyait contrainte de fermer toutes ses boutiques. C'est ce qu'on appelle une montagne russe d'émotions.

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus