10 choses qui vont (probablement) se produire pendant la campagne électorale fédérale de 2019 | Le Sac de chips
/unbelievable

10 choses qui vont (probablement) se produire pendant la campagne électorale fédérale de 2019

ATTENTION : NOUS SOMMES MAINTENANT EN CAMPAGNE ÉLECTORALE   

Pour les 41 prochains dodos, nous serons bombardés de promesses, de poignées de main et de photos de politicien.e.s avec des casques de construction.   

Afin de vous aider à vous préparer mentalement pour le cirque qui nous attend, voici nos prédictions de choses qui risquent très fortement de se produire pendant la campagne.   

1. Froissé de ne pas être invité au débat des chefs, Maxime Bernier va organiser son propre débat. Il sera le seul candidat de cette épreuve qui durera 41 jours. Il n’arrivera pas à s’entendre sur rien.   

 

Photo Agence QMI, Matthew Usherwood

 

2. Le réchauffement climatique sera pratiquement absent de la campagne. Sauf quand les Canadiens vont se rendre aux urnes en shorts le 21 octobre.   

3. Plusieurs vont croire à tort qu’ils ont syntonisé la soirée du hockey plutôt que la couverture électorale. Cet imbroglio sera dû au fait que Justin Trudeau a le même niveau de français que Stéphane Richer.   

4. Yves-François Blanchet va réciter le nom de Gilles Duceppe trois fois devant son miroir de salle de bain, faisant apparaître ce dernier.   

 

 

5. Fidèle à ses habitudes, Justin Trudeau, le maître du déguisement, va se déguiser en Andrew Scheer quand il ira en Alberta.    

6. Juste avant le jour du vote, Yves-François Blanchet appellera en renfort Éric Lapointe pour faire un concert bénéfice afin d’unir tous les Québécois. Le spectacle aura lieu sur une «Terre promise» et ce sera complètement «N’importe quoi» malgré le fait que tous les gens seront «loadés comme des guns».     

7. On va se rappeler que le parti Vert existe le soir des élections quand Elizabeth May sera réélue. On entendra parler d’elle pour la prochaine fois en 2023.   

 

Photo d'archives Chantal Poirier

 

8. La Presse va nous demander de voter pour le PLC. Marc Cassivi sera nommé sénateur le lendemain du scrutin.   

9. Catherine Dorion, la députée-poète, se présentera pour le NPD dans toutes les circonscriptions de Québec parce qu’elle trouve que ça fait longtemps qu’on n’a pas parlé d’elle.   

10. Andrew Scheer va se tenir un peu trop proche d’un feu et fondre.   

 

Photo Simon Clark

 

  

À lire aussi

Et encore plus