Dix choses que vous ne saviez (peut-être) pas à propos de l'Assemblée nationale | Le Sac de chips
/zoneassnat

Dix choses que vous ne saviez (peut-être) pas à propos de l'Assemblée nationale

En cette rentrée parlementaire, voici 10 choses que vous ignoriez sans doute à propos de la maison du peuple.

Image principale de l'article Dix choses que vous ne saviez pas sur l'«AssNat»
Photo d'archives, Simon Clark

Je me détourne brièvement des analyses sérieuses afin de vous présenter 10 faits amusants sur l'Assemblée nationale.  

1. Les plus beaux moments de transpartisanerie ont lieu à la porte 6. Bon, avec la nouvelle loi antitabac, c’est devenu plus rare!    

s

2. Le hall du foyer du parlement est un endroit superbe pour faire un point de presse... jusqu’à ce qu’un groupe de touristes tonitruants ou une sortie scolaire ne viennent enterrer les élus et le pauvre attaché de presse qui fait les gros yeux.        

 

La députée de Québec solidaire Catherine Dorion

Photo Simon Clark

La députée de Québec solidaire Catherine Dorion

 

3. Il y a une cloche qui convoque les députés au Salon bleu, qui fait DONG DONG DONG à tout bout de champ.      

PHOTO Simon Clark

4. La colline Parlementaire est l’endroit le plus venteux à Québec! Il est totalement vain d’essayer de rester au sec sous un parapluie. Ce dernier sera kaput en quelques secondes.       

 

 

5. L’Assemblée nationale est un véritable labyrinthe. Cela prend environ deux ans avant de connaître tous les chemins menant au restaurant Le Parlementaire.      

 

Photo Simon Clark

 

6. Il y a, au Salon rouge, une porte arrière dont les élus se servent parfois afin d’éviter les journalistes. Ceux-ci «tweetent» frénétiquement leur colère chaque fois que ça arrive.  

7. La salle de conférence de presse Bernard-Lalonde près du Salon bleu est surnommée «hot room». Parfois, des élus font des points de presse sans journalistes.   

 

Capture d'écran

 

8. À l'Assemblée nationale, il est interdit de poser soi-même un cadre ou d’arroser les plantes, il y a des gens qui sont payés pour ça!          

 

 

9. Les inondations sont monnaie courante... Pour ma part, j’ai déjà retrouvé mon bureau avec un pied d’eau au sol, ce qui a rempli le gros luminaire de mon voisin d’en bas (un député libéral), qui s’est finalement décroché et qui est tombé avec fracas sur son bureau.          

 

 

10. On y trouve un portrait de Louise Harel qui n’a qu’une jambe!  

 

Photo Antonine Yaccarini