La ministre de la Justice dit que le Québec est une province bilingue et (presque) tout le monde capote | Le Sac de chips
/zoneassnat

La ministre de la Justice dit que le Québec est une province bilingue et (presque) tout le monde capote

Sonia LeBel
Montage Mathieu Blanchet

Sonia LeBel

Alors qu’elle était en entrevue avec Paul Arcand, jeudi matin, la ministre de la Justice du Québec, Sonia LeBel, a affirmé que le Québec était la seule province bilingue.   

«On demande que les entreprises qui sont sur le territoire québécois, compte tenu que le Québec est la seule province bilingue au Canada, que la langue du travail, entre autres, pour les employés québécois soit le français», a-t-elle affirmé sur les ondes du 98,5.     

Un peu plus tard à l’Assemblée nationale, la ministre responsable des Relations canadiennes, a tenu à rassurer la population.     

«Je suis très au fait que le Québec est une province francophone. Je ne m’en étais d’ailleurs même pas aperçu ce matin que j’avais fait ce lapsus», a-t-elle affirmé en mêlée de presse.     

Ella a également fait une publication sur Twitter.    

«Depuis le temps que j’interviens sur ce sujet, les gens savent que je suis bien au fait que le Québec est la seule province unilingue francophone au Canada. Il s’agit d’un simple lapsus. Je défendrai toujours notre langue», a écrit Mme LeBel.     

Évidemment, les partis d'opposition n'en revenaient pas.

Sur le même réseau social, la députée péquiste Véronique Hivon et la députée libérale Christine Saint-Pierre sont montées aux barricades.     

  

Le chef intérimaire du Parti québécois, Pascal Bérubé, a aussi réagi à cet infâme lapsus en mêlée de presse.     

«Le Québec n’est pas une province bilingue. Le Québec a une langue officielle et c’est le français. Il y a une province bilingue, c’est le Nouveau-Brunswick. C’est navrant d’avoir à rappeler ça à la ministre des relations Québec-Ottawa, Mme LeBel. Je voulais lui rappeler ça», a-t-il indiqué.      

Les députés de Québec solidaire semblent s'être gardés une petite gêne pour commenter cet épisode. C'est peut-être parce que le parti avait dit sur Twitter, en août 2018, que l'anglais était une langue offi cielle du Québec? On ne le sait pas.      

Sondage
À votre avis, s'agit-il d'un lapsus de la ministre?

Ben oui, c'est clair.

Non. Quelle erreur!