Gilles Duceppe apprend la victoire de son fils en direct et fait pleurer les internautes de tout le Québec | Le Sac de chips
/unbelievable

Gilles Duceppe apprend la victoire de son fils en direct et fait pleurer les internautes de tout le Québec

Image principale de l'article Duceppe apprend la victoire de son fils en direct
Capture d'écran Radio-Canada

Il y avait un papa pas mal fier à la télévision, lundi soir.  

Même si celui de Maxime Bernier y est allé de déclarations assez colorées en début de soirée, c’est plutôt Gilles Duceppe qui a volé la vedette lorsqu’il a appris la victoire de son fils Alexis, candidat bloquiste dans Lac-Saint-Jean, en direct à la télé.    

Capture d'écran Radio-Canada

Commentateur à la soirée électorale de Radio-Canada, l’ancien chef du Bloc Québécois a réagi avec émotion lorsqu’on lui a dit que son garçon de 39 ans avait officiellement été élu député.    

«Il était troisième. Il a lutté très fort, il a travaillé très fort», a dit le paternel en direct, les yeux dans l’eau, partageant du coup une émouvante discussion qu’il avait eue avec sa mère avant qu’elle ne perde la vie tragiquement en début d’année.    

Capture d'écran Radio-Canada

  

«J’ai vu maman quelques heures avant qu’elle décède [...] et j’avais dit à maman: “Alexis va se présenter, quand il sera assermenté, tu viens avec moi là-bas.” Je ne lui ai jamais dit [à Alexis], je ne voulais pas lui mettre de la pression, mais je lui dis [maintenant]. Il doit m’entendre là-bas», a-t-il confié.    

Quelques minutes plus tard, Gilles Duceppe a pu féliciter lui-même son fils.  

Capture d'écran Radio-Canada

«Moi, j’étais le fils de Jean Duceppe, pis il est devenu mon père. Maintenant, on va m’appeler le père d’Alexis Brunelle-Duceppe», lui a-t-il déclaré, soulignant que son fils s’était maintenant fait un nom.    

L’un et l’autre se sont ensuite dit qu’ils s’aimaient, ne donnant aucune chance aux téléspectateurs, qui baignaient déjà dans une petite piscine de larmes.    

Capture d'écran Radio-Canada

«Merci papa. Je t’aime, je t’aime, je t’aime, je t’aime», a lancé Alexis.    

«Moi aussi, je t’aime beaucoup», a répondu Gilles.    

Quelques mouchoirs plus tard, plusieurs internautes n’ont pas manqué de souligner l’intensité du moment sur les réseaux sociaux.    

  

  

  

  

C’est beau et c’est pur, l’amour paternel!    

Ah, et en passant, il fallait voir Alexis Brunelle-Duceppe apprendre, lui également, sa victoire en direct à la télévision. Ça aussi, c’était quelque chose: 

  

s

  

 

Si vous n'en pouvez plus des élections, on parle d'autre chose ici:    

s

Sur le même sujet