Un influenceur trouve que les cours sur la Deuxième Guerre mondiale pourraient affecter le moral des milléniaux | Le Sac de chips
/unbelievable

Un influenceur trouve que les cours sur la Deuxième Guerre mondiale pourraient affecter le moral des milléniaux

Image principale de l'article La 2e guerre traumatise les milléniaux

Attention, ce texte pourrait fâcher les gens déjà fâchés contre les influenceurs et la nouvelle génération. 

Invité à l’émission Good Morning Britain, Freddie Bentley, un «influenceur», a joué les experts en pédagogie. Il s’en prend au fait qu’on enseigne l’histoire de la Deuxième Guerre mondiale aux jeunes. Selon lui, les récits opposants les alliés et les troupes allemandes pourraient traumatiser les jeunes.  

Selon ce que rapporte LadBible, Bentley affirme que leur enseigner les atrocités et les horreurs de ce conflit qui a changé les rapports géopolitiques entre les nations pourrait les attrister.  

Sans pour autant vouloir retirer complètement les cours d’histoire relatant cette matière, l’instagrameur propose de réduire le nombre d’heures consacrées à ce sujet.  

Il a tenu à apporter certaines nuances à son propos:  

«La Seconde Guerre mondiale, c’était une situation difficile. Je ne veux pas que quiconque pense que je suis irrespectueux. Je me souviens avoir appris ça alors que j’étais enfant, et je me disais “Oh mon Dieu, c’est tellement intense”», a-t-il indiqué.  

Bref, sa pensée semble surtout reposer sur son expérience personnelle.  

«Je ne crois pas qu’encourager la mort ou dire aux gens combien de personnes sont mortes dans le monde fera en sorte que ça va le rendre meilleur», a-t-il poursuivi. 

Il a aussi cru bon d’y aller de ses propositions:  

«Il y a tellement de problèmes dans le monde, comme le Brexit, qui ne sont pas enseignés dans les écoles», a-t-il souligné. 

D’où tient-il cette information? On ne sait pas trop. Il serait étonnant que les tenants et aboutissants du Brexit ne soient abordés dans aucune classe dans les écoles britanniques...  

Il faudrait peut-être rappeler à Bentley cette citation attribuée à Karl Marx: « Celui qui ne connaît pas l’histoire est condamné à la revivre.»  

 

À lire aussi

Et encore plus