Netflix va sortir un documentaire sur un groupe de passionnés des chats qui traquaient Luka Rocco Magnotta | Le Sac de chips
/unbelievable

Netflix va sortir un documentaire sur un groupe de passionnés des chats qui traquaient Luka Rocco Magnotta

Image principale de l'article Des passionnés de chats qui traquaient Magnotta

Le géant de la diffusion proposera sous peu un film sur un groupe de gens originaires de partout sur la planète qui étaient déjà sur la piste du monstrueux meurtrier au moment où ce dernier a commis son crime le plus grave.  

On s’en souvient, malheureusement: en 2012, des restes humains étaient reçus par la poste dans divers établissements canadiens, avant que le tronc et la tête d’un homme plus tard identifié comme étant l’étudiant chinois Lin Jun ne soient découverts à Montréal.  

S’en suit alors une chasse à l’homme qui mènera à l’arrestation, à Berlin, du seul suspect dans cette affaire, le Montréalais Luka Rocca Magnotta.  

Ce dernier avait filmé son horrible crime et l’avait diffusé sur Internet, ajoutant ainsi une couche au caractère scabreux de l’affaire.  

Ce qu’on ne savait toutefois pas alors, c’est que Magnotta était pisté depuis belle lurette par un groupe de passionnés des chats qui avaient été traumatisés, quelques années plus tôt, par une autre vidéo qu’il avait publié sur Internet.  

Image Netflix

  

Dans cette vidéo, le «dépeceur de Montréal» était vu en train de donner des chatons comme nourriture à un python.  

Outrés par ce geste violent, les défenseurs des droits des animaux qui font aujourd’hui l’objet d’un documentaire ont joué les détectives amateurs pour mettre Magnotta hors d’état de nuire.  

Comme le rapporte Unilad, ils ont utilisé les métadonnées de ses publications en ligne, en plus de suivre méticuleusement ses moindres faits et gestes sur Internet pour savoir qui il était et où il se trouvait.  

Bien avant que Magnotta ne commette son monstrueux crime, ce groupe d’amoureux des chats avait déjà alerté les forces policières de ses tendances meurtrières.  

Comme le rappelle Rolling Stone, d’autres tueurs odieux avaient aussi débuté leur «carrière» en s’en prenant à des animaux; le «boucher de Milwaukee» Jeffrey Dahmer étant le cas le plus célèbre.  

Hélas, les autorités n’ont pas agi à temps, et le pauvre Lin Jun en a payé le prix.  

Don’t F*ck With Cats: Hunting An Internet Killer sera donc une série documentaire en trois parties où l’on apprendra comment un groupe de détectives amateurs passionnés des chats se sont transformés en meilleurs ennemis d’un dangereux psychopathe.  

La série, qui devrait prendre l’affiche sur Netflix le 18 décembre prochain, sera narrée par Deanna Thompson, qui faisait partie du groupe.  

À voir aussi sur le Sac de Chips:  

  

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus