Maripier Morin dévoile publiquement son salaire annuel | Le Sac de chips
/potins

Maripier Morin dévoile publiquement son salaire annuel

Image principale de l'article Maripier Morin dévoile son salaire
Maripier Morin

Dans le cadre de sa récente émission Mais pourquoi?, diffusée sur les ondes de Z, Maripier Morin avait promis qu'elle lèverait le voile sur son salaire annuel. Chose promise, chose due, alors que le très attendu épisode a été diffusé mercredi le 20 novembre.  

• À lire aussi: 9 révélations étonnantes de Maripier Morin à Tout le monde en parle

Abordant plusieurs thèmes à travers ses épisodes, l'animatrice avait mentionné qu'au cours des tournages, elle s'était rendu compte que le plus grand tabou au Québec n'était pas la nudité, mais bien l'argent. Particulièrement le salaire annuel de chacun, quand celui-ci dépasse le cap du 100 000$.

Malgré tout, Maripier n'est pas revenue sur sa décision initiale, malgré qu'elle savait que le chiffre risquait de choquer les gens.     

TOMA ICZKOVITS/AGENCE QMI



On parle donc d'un chiffre d’affaires de 1,3 million pour sa compagnie l’an passé et d'un salaire de 250 000$ (composé d’un salaire brut de 150 000$ et de dividendes de 100 000$).   

  • Notre collaboratrice Caroline G. Murphy a jasé du salaire de Maripier Morin aux Effrontées sur les ondes de QUB:   



«Mais c’est une année mirobolante, je n’en aurai pas deux comme ça...», a-t-elle soutenu, expliquant que ce montant inclut quatre émissions de télévision, un film et des contrats avec des compagnies comme Revlon, Buick et Blush.   

Photo TVA Publications, Dominic Gouin



L'épisode sur l'argent a aussi permis à Maripier d'avoir une prise de conscience sur ses dépenses, notamment en se rendant compte qu'elle avait dépensé un peu plus de 38 000$ pour ses transports et 20 000$ pour les restaurants.

«Il faut que je réalise la valeur de l’argent», avoue-t-elle.      

Lisez toute l'actualité à propos de vos vedettes préférées dans la plus récente édition du magazine Échos Vedettes  

  

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus