Un homme lance du caca liquide sur des gens choisis au hasard | Le Sac de chips
/unbelievable

Un homme lance du caca liquide sur des gens choisis au hasard

Image principale de l'article Il lance du caca liquide sur des gens
Courtoisie Service de Police de Toronto

Après trois attaques aux matières fécales en cinq jours, les autorités policières torontoises sont sur le qui-vive.  

Le média Vice rapporte en effet que la police de la Ville-Reine prend de plus en plus au sérieux son enquête sur un homme qui a commis, en l’espace de quelques jours, une série de crimes malodorants.  

Celui que Vice a surnommé le «Serial Shitter» a un motus operandi bien précis: il se présente innocemment sur un campus universitaire en trimballant un seau orange Home Depot de 17 litres, puis il en déverse le contenu (de la matière fécale liquéfiée) sur un individu choisi au hasard.   

• À lire aussi: Un trapéziste avec la diarrhée n’a pas fait caca sur 23 personnes 

Il prend ensuite la fuite en laissant derrière lui la canisse orange qui lui a servi d’arme.  

Trois incidents de la sorte ont été rapportés aux autorités.  

Le 22 novembre dernier, le suspect a vidé sa chaudière d’excréments sur la tête d’un homme qui était assis dans une bibliothèque de l’Université de Toronto.  

Puis, le 24 novembre, il répété son manège dans une bibliothèque de l’Université York. Aux alentours de 17h, il a fait irruption dans l’établissement et a renversé un seau plein de déjections humaines sur un homme qui y était paisiblement assis.  

  

Et finalement, ce lundi, c’est sur un trottoir près de l’Université de Toronto qu’une femme a été la plus récente victime d’une attaque au caca liquide.  

• À lire aussi: Elle tente de récupérer son caca lancé par la fenêtre lors d'une première date, et évidemment, ce n'était pas une bonne idée 

Les témoins s’entendent pour dire que le suspect serait un homme noir dans la trentaine, de constitution moyenne qui portait dans un cas un chapeau de construction jaune et dans un autre cas une tuque noire.  

Étrangement, sur les images des caméras de surveillance diffusées aujourd’hui par la police de Toronto, l’homme est tout sourire, comme s’il allait poser un geste amusant.  

Courtoisie Service de police de Toronto

  

Ses victimes, elles, sont horrifiées devant la barbarie de ses actes et espèrent ne pas être à risque de contracter des maladies.  

Le porte-parole Victor Kwong de la police de Toronto a déclaré à la CBC qu’il ne connaissait pas les motifs du suspect, mais que les forces de l’ordre ne le laisseraient pas filer.  

«Si quiconque pense que ceci est une blague, ce ne l’est pas. Cela porte le même poids qu’une agression. En fait, c’est ce que sera, des voies de fait», a-t-il dit.  

[MISE À JOUR 27-11-2019]: Un homme de 23 ans, Samuel Okopo, a été arrêté mardi soir en lien avec cette histoire. Vous pouvez donc aller voir jouer les Raptors en toute quiétude dans la Ville-Reine. 

Pour rester dans le domaine scatologique:  

  

  

  

  

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus