17 choses à savoir sur Janie et Márcio, les gagnants de la deuxième saison de «Révolution» | Le Sac de chips
/unbelievable

17 choses à savoir sur Janie et Márcio, les gagnants de la deuxième saison de «Révolution»

Image principale de l'article 17 choses à savoir sur Janie et Márcio
PHOTO COURTOISIE / OSA

Dimanche soir, le duo de danseurs composé de Janie et Márcio a triomphé en finale de la deuxième saison de Révolution sur les ondes de TVA.   

• À lire aussi: Deux Québécois racontent leur «coming out» en dansant et vous aurez les larmes aux yeux  

Les maîtres Jean-Marc Généreux, Lydia Bouchard et les Twins les ont préférés aux milliers de danseurs qui se sont présentés aux auditions.      

Voyez la performance finale qui leur a donné la victoire:  

  

Voici d’abord 6 choses à savoir sur Janie:      

1. Janie Richard a 32 ans et est originaire de Terrebonne.     

  

2. Elle a commencé sa formation professionnelle en danse à l’École supérieure de ballet du Québec.     

3. Elle danse professionnellement depuis 13 ans et a travaillé avec des chorégraphes de renom partout sur la planète, dont en France, en Espagne, en Italie, en Colombie, en Argentine, à Miami, New York, Toronto, etc.     

4. Depuis 2010, elle est enseignante et chorégraphe de danse. Elle juge également diverses compétitions de danse à l’international.    

  

5. En 2019, en plus de participer à Révolution 2, Janie fait partie de la nouvelle création Ella avec la compagnie Ballet Ouest de Montréal. En novembre 2019, elle a dansé au Capitole de Québec pour la production Les Valses de Vienne.     

6. La danseuse est également maman d’une petite fille de 6 ans.     

  

Voici maintenant 6 choses à savoir sur Márcio:     

1. Márcio Vinicius Paulino Silveira a 29 ans et est originaire de l’état de São Paulo au Brésil.     

  

2. Il a étudié à l'école de Théâtre Bolshoi de Joinville, au Brésil, et a obtenu son diplôme en technique de danse contemporaine en 2009.      

3. Après avoir travaillé brièvement comme danseur au Brésil, Márcio s’installe à Montréal en 2010 et rejoint comme soliste la compagnie montréalaise de renom internationale La La La Human Steps.      

  

4. Dans les années qui suivent, le danseur s'est joint aux Ballets de jazz de Montréal, puis à l’opéra Starmania à Québec, entre autres. Depuis 2016, Marcio travaille comme danseur à Montréal en plus de donner des ateliers.     

  

5. En plus de sa carrière de danseur, Márcio étudie actuellement en design pour le théâtre à l'Université Concordia.      

6. Au cours des dix dernières années, le Brésilien s'est produit dans 24 pays et plus de 170 villes à travers le monde.     

Et finalement, voici 5 choses à savoir sur le duo Janie-Márcio:     

1. Les deux danseurs collaborent ensemble souvent, quand leurs projets respectifs le permettent.     

  

PHOTO COURTOISIE / OSA

  

2. Ce sont d’autres amis danseurs qui ont participé à la première saison de Révolution qui ont convaincu Janie et Márcio de s’inscrire à la deuxième saison.      

PHOTO COURTOISIE / OSA

  

3. Sans Márcio, Janie n’aurait pas participé à l’aventure. «On danse ensemble en fonction des projets, a indiqué Janie. Mais il y a une belle chimie entre nous. Pour moi, je participais à Révolution avec Márcio ou pas du tout.»     

  

4. Juste avant le tournage des auditions de Révolution, Márcio s’est blessé, mettant en danger la participation du duo à l’émission. «On ne savait pas quoi faire, j’ai immédiatement pris rendez-vous avec mon médecin. On était vraiment déçus. Finalement, il m'a dit qu’il n’y avait rien à faire. On a dû faire pas mal de changements dans la chorégraphie pour s’adapter avec la blessure», a raconté le danseur à TVA.     

PHOTO COURTOISIE / OSA

  

5. Les deux partenaires ont été confrontés à des cancers dans la famille, c’est pourquoi ils ont choisi d’illustrer cette épreuve dans leur numéro de demi-finale. La belle-mère de Janie est décédée avant même qu’elle puisse la connaître alors que Márcio a appris en septembre que sa grand-mère souffrait d’un triple cancer. «C’est elle qui m’a élevé et avec qui j’ai toujours vécu, a-t-il raconté, très ému. Les médecins lui ont donné un an d’espérance de vie. C’est très difficile, même si elle se sent un peu mieux»     

Revoyez aussi ce numéro au milieu des meubles qui flottent:  

  

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus