Prédateur sexuel: il ne faut pas attaquer Pirate, dit la police | Le Sac de chips
/unbelievable

Prédateur sexuel: il ne faut pas attaquer Pirate, dit la police

Difficile de savoir qui a des antécédents criminels quand on se promène dans la rue, mais quand on voit le visage de Pirate, disons qu’il est facile à reconnaître.   

Bien connu dans la municipalité de Redding, en Californie, Daniel Selovich est un prédateur sexuel.   

Il a légalement changé son nom pour Pirate.   

Récemment, il est retourné dans cette ville et les policiers ont fait une publication sur leur page Facebook avec le visage de l’homme aux tatouages... particuliers.   

«Nous savons que Daniel Selovich est de retour à Redding. Il a été contacté par des policiers un peu plus tôt et il n’est pas recherché pour aucun crime», ont-ils écrit dimanche.   

Pirate a commis des crimes sexuels au Nouveau-Mexique et en Alaska, selon ce que rapporte ABC 7.  

Les policiers demandent toutefois au public de ne pas s’en prendre à l’homme.   

«N’essayez pas de l’attraper ou de l’attaquer si vous le voyez, a déclaré le sergent Todd Cogle. Je vis ici avec les personnes que j’aime. Je sais que c’est préoccupant de savoir qu’il est dans la rue, mais il est un homme libre. Vous devez le traiter comme n’importe qui dans la rue.»  

Un certain Bill Tudor a posé la question que tout le monde avait en tête.  

«Mais comment vais-je le reconnaître?», a-t-il écrit.   

En effet... comment?   

Ailleurs sur le Sac de chips:   

À lire aussi

Et encore plus