Une ville américaine a un gros problème de pénis | Le Sac de chips
/unbelievable

Une ville américaine a un gros problème de pénis

Image principale de l'article Une ville américaine a un gros problème de pénis
Photo Twitter (@noahanutta)

Un graffeur provocant qui ne manque pas de «couilles» laisse sa trace partout à Tempe en Arizona: «Penis Man» est maintenant activement recherché par les autorités.  

Le modus operandi du suspect est simple: il inscrit «Penis Man» dans des endroits publics. C'est tout. Pas de menaces ou d'appels au pacifisme.  

  

Cependant, celui ou celle qui a agi une quarantaine de fois a récemment dépassé les bornes: il a inscrit son cryptique message sur la porte de l'hôtel de ville ainsi que différents monuments.  

«Je ne m'oppose pas à l'humour et je comprends que tout ce qui est plus long que large est phallique, mais on ne sait plus quoi penser. Les employés municipaux doivent travailler des heures supplémentaires pour nettoyer ça», a expliqué la vice-mairesse de Tempe, Lauren Kuby, à Phoenix New Times.

Sa légende n'a cessé de s'allonger depuis novembre, premier mois où son activité a été remarquée. Un compte Twitter qui rassemble les «fans de l'Homme Pénis» a été créé et plusieurs personnes ont publié les signes de celui qui est un superhéros pour certains ou un criminel pour d'autres.  

Comme l'histoire est devenue virale après un reportage d'ABC, il est possible que le vrai «Penis Man» ait des admirateurs et des imitateurs. Les administrateurs de la page Twitter «Penis Man Fans» appuient tout individu qui voudrait se joindre au mouvement.  

«Notre position sur les imitateurs est positive. Ils aident à dévier la police de Tempe du vrai Homme Pénis. Encore plus, ils prouvent que l'Homme Pénis n'est pas qu'un seul individu.»  

«L'Homme Pénis est une idée, un mouvement. Nous sommes légion. Nous sommes Homme Pénis», peut-on lire sur Twitter.  

On a tout de même hâte de connaître les motifs de Penis Man. 

À Hollywood, il y a aussi plusieurs «Penis Man»: 


Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus