Scandale royal: l’ex-roi des Belges reconnaît avoir une fille illégitime | Le Sac de chips
/potins

Scandale royal: l’ex-roi des Belges reconnaît avoir une fille illégitime

Image principale de l'article L’ex-roi reconnaît avoir une fille illégitime

Pour ce qui ne le savaient pas, les Belges ont un Roi.

AFP

Il s’appelle Philippe et il a 59 ans.

Et son père, l’ex-roi Albert II, vient de reconnaître après plus de 50 ans qu’il a conçu une enfant lors d’une relation extra-conjugale alors qu’il était prince-héritier.

SCANDALEUX.

L’histoire de Delphine Boël a longtemps défrayé les manchettes belges, mais après un test d’ADN ordonné par la justice, le bon Albert n’a pas eu le choix d’avouer ses erreurs du passé.

AFP

L’artiste visuelle de 51 ans se dit soulagée d’être enfin reconnue après toutes ces années.

Elle affirme avoir été le fruit d’une relation que le roi et sa mère, Sibylle de Sélys Longchamps, auraient entretenu au cours des années 60 et 70, malgré le fait qu’il était marié avec la reine Paola depuis 1959.

L’homme de 85 ans qui a régné jusqu’en 2013 avait toujours nié l’histoire. Mais en mai 2019, la cour d’appel de Bruxelles lui avait ordonné de passer un test de paternité.

AFP

Bien que les résultats devaient rester confidentiels, le pays au complet a été ébranlé, lundi soir, par un communiqué officiel qui annonçait que le test était concluant.

Ceci marque la fin d’un long combat juridique pour Mme. Boël. La cause a été portée devant un tribunal pour la première fois en 2013. 

Et pour la suite?

AFP

Selon la loi belge, Delphine Boël est maintenant considérée comme une des enfants de l’ancien roi, au même titre que les trois autres. À son décès, elle aura droit à un quart de sa fortune, qui est estimée à environ 15 millions de dollars.

Par contre, elle n’aura pas de dotation, ni d’accès au trône. Selon la constitution belge, seuls les enfants nés au sein du mariage peuvent avoir accès à la couronne.

Aussi sur le Sac:

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus