27 humoristes qu'on aimerait voir en politique | Le Sac de chips
/zoneassnat

27 humoristes qu'on aimerait voir en politique

Image principale de l'article 27 humoristes qu'on aimerait voir en politique
Montage Philippe Melbourne Dufour

C'est officiel, l'humoriste Guy Nantel a annoncé, jeudi, qu'il se lançait dans la course pour devenir le prochain chef du Parti québécois.  

Ce n'est pas une blague, haha.    

À la Zone AssNat, on trouve que ça manque d'humoristes en politique.    

On aimerait que d'autres collègues de Guy Nantel suivent son exemple.    

Voici donc 27 humoristes que l'on aimerait voir à l'Assemblée nationale.    

Louis-José Houde  

Avec lui, les choses ne bougeraient pas plus vite, mais au moins il pourrait nous amuser avec ses voix drôles lors des périodes de questions.   

Photo d'archives, Chantal Poirier

  

Martin Matte  

Eh là là... Un humoriste condamné à l’excellence qui ferait que des beaux malaises.    

Photo d'archives

  

Mariana Mazza  

Elle va faire un «fuck you» dans les airs en pleine commission parlementaire. Ça, c’est être proche du peuple.     

Photo d'archives, Mario Beauregard (Agence QMI)

  

Alexandre Barrette  

Il ferait un excellent partenaire de tennis pour François Legault.    

Photo d'archives, Ghyslain Lavoie

  

Pierre Légaré  

Avec ses interventions, Pierre Légaré laisserait l'entièreté des députés en questionnement existentiel sur leur propre vie.    

Photo d'archives, Agence QMI

  

Daniel Lemire  

On veut juste qu’il soit là pour qu’il s’adresse au président en disant: «Allô, toi!»   

Photo d'archives, TOMA ICZKOVITS (AGENCE QMI)

  

Peter McLeod  

Juste pas ministre de l’Immigration, s’il vous plaît...   

Photo d'archives, JEAN-FRANÇOIS DESGAGNÉS

  

Jean-Michel Anctil   

Avec ses 32 personnages, il pourrait être le Conseil des ministres à lui tout seul.     

Photo d'archives, Joël Lemay (Agence QMI)

  

Guillaume Wagner  

On a juste hâte de voir ses publicités pendant la campagne.    

Photo d'archives, Pascal Huot

  

Mike Ward  

Ce ne serait pas surprenant de l’entendre parler hors micro quand ce n’est pas son tour... au nom de la liberté d’expression.     

Photo d'archives, JOËL LEMAY (AGENCE QMI)

  

Les Denis Drolet  

Juste dans l’espoir que Justo-Buy My-Love vienne faire des simagrées à l’Assemblée nationale.    

Photo d'archives, MARIO BEAUREGARD (Agence QMI)

  

François Bellefeuille  

Il pourrait être le prochain président de l’Assemblée nationale. Ça lui permettrait de crier autant qu’il veut.    

Photo d'archives, Sébastien St-Jean (Agence QMI)

  

Maxim Martin   

Enfin un partenaire de course pour Simon Jolin-Barrette pendant les bâillons.    

Photo d'archives, Pascal Huot

  

François Massicotte   

Le candidat idéal pour éponger les déficits.    

Photo d'archives, JEAN-FRANÇOIS DESGAGNÉS

  

Pierre Hébert  

Idée comme ça: ce serait le candidat mystère d’un parti et les gens connaîtraient son identité seulement quand il est élu.     

Photo d'archives, JEAN-FRANÇOIS DESGAGNÉS

  

Jean-Thomas Jobin  

Un nouveau poste serait créé: le vulgarisateur du Parlement.    

Photo d'archives, JOËL LEMAY (AGENCE QMI)

  

Dominic Paquet   

Déguisé, il ferait des coups aux autres députés avec une caméra cachée.     

Photo d'archives, JOËL LEMAY (AGENCE QMI)

  

Daniel Grenier  

Ça lui prendrait beaucoup d’objets pour exprimer ses idées dans les débats, mais au moins ce serait drôle.    

Photo d'archives, ANNIE T. ROUSSEL

  

Rachid Badouri  

Il serait probablement toujours parti en mission à l’étranger.    

Photo d'archives, Simon Clark

  

Jean-François Mercier   

C’est sûr qu’il se mettrait les pieds dans les plats avec des publications sur les réseaux sociaux.     

Photo d'archives, AGENCE QMI

  

Boucar Diouf  

C’est bien le seul dans la liste qu’on aimerait voir en politique pour vrai.    

Photo d'archives, Simon Clark

  

Michel Barrette  

Ce serait clairement un candidat de la ville de Québec qui se ferait élire sous le thème «plus de voitures et plus de routes».    

PHOTO D'ARCHIVES, AGENCE QMI

  

Julien Tremblay  

On aurait enfin des mêlées de presse avec une guitare... OK, ça pourrait être gossant.     

Photo d'archives, ANNIE T. ROUSSEL

  

Arnaud Soly  

On pense qu’au Québec, on est rendu à faire confiance à quelqu’un qui joue de la flûte avec son nez...    

Photo d'archives, Dario Ayala (Agence QMI)

  

Lise Dion  

Parlez-nous de ça quelqu’un qui est parti du Dunkin’ Donuts et qui fait beaucoup d’argent. C’est un peu le symbole du «rêve québécois».     

Photo d'archives, JOËL LEMAY (AGENCE QMI)

  

Julien Lacroix   

Tous les politiciens tenteraient de le copier avec des vidéos sur internet, mais ce serait pas drôle.     

Photo d'archives, JEAN-FRANÇOIS DESGAGNÉS

  

Katherine Levac  

Pourquoi pas? Une Franco-Ontarienne à la tête du Québec... ça pourrait être rafraîchissant.    

Photo d'archives, JOËL LEMAY (AGENCE QMI)

  

À lire aussi

Et encore plus