Il achète 17 700 bouteilles de Purell, mais il ne peut plus les revendre nulle part | Le Sac de chips
/unbelievable

Il achète 17 700 bouteilles de Purell, mais il ne peut plus les revendre nulle part

Image principale de l'article Il est pris avec 17 700 bouteilles de Purell
Photo AFP

Voici notre champion du jour.   

Déterminé à profiter de la pandémie de la COVID-19 pour se faire de l’argent sur le dos de ses concitoyens, un Américain est aujourd’hui «pogné» avec 17 700 bouteilles de Purell dans son garage.  

• À lire aussi: Voici comment fabriquer du Purell maison  

Vous aurez compris, ces plusieurs centaines de litres de désinfectant à main n’étaient pas destinées à nettoyer les mains de sa famille, mais bien à la revente via des boutiques en ligne.    

Toutefois, son plan est tombé à l’eau lorsque Amazon et eBay ont retiré ses annonces de leur site, afin d’éviter une surenchère de prix pour ces produits déjà très demandés.    

Dépité, l’individu du nom de Matt Colvin s’en est plaint au New York Times, samedi, visiblement inconscient de ses choix de vie assez discutables.    

Il en a d’ailleurs profité pour expliquer en détail comment lui et son frère Noah avaient notamment fait le tour des magasins du Tennessee et du Kentucky, au début du mois de mars, pour dépouiller de Purell et de lingettes désinfectantes les tablettes de nombreux petits magasins.    

[MISE À JOUR: Notre champion du jour a donné ses 17 700 bouteilles de Purell à une église.]

• À lire aussi: Le gars qui était pris avec 17 700 bouteilles de Purell les a données à une église

Peu de temps après, Colvin mentionne avoir mis en vente, sur le web, près de 300 bouteilles de désinfectant à main, demandant quelque part entre 8 $ et 70 $ américains pour celles-ci.    

Sans grande surprise, ces dernières auraient trouvé rapidement preneurs.    

• À lire aussi: Tom Hanks et sa femme donnent des nouvelles de leur état depuis leur isolement  

Le conte de fées capitaliste du revendeur a toutefois pris fin abruptement dès qu’Amazon et eBay ont décidé de mettre un terme aux stratagèmes du genre.    

Résultat: il se retrouve pris avec une quantité phénoménale de Purell chez lui, et n’a nulle part pour écouler la précieuse marchandise.    

Colvin n’est cependant pas à plaindre: il a fait une «passe d’argent» semblable en février, cette fois-ci avec succès, en revendant des paquets de masques médicaux une dizaine de fois plus cher qu’ils les avaient payés.    

Bref, il devrait s’en sortir.    

(Mis sous le feu des projecteurs, Matt Colvin indique qu’il «explore» désormais différentes façons de faire don de son matériel. En espérant qu’il aille jusqu’au bout de son «exploration»...)

[MISE À JOUR: Notre champion du jour a donné ses 17 700 bouteilles de Purell à une église.] 

• À lire aussi: Le gars qui était pris avec 17 700 bouteilles de Purell les a données à une église 

 

À VOIR AUSSI:    

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus