En confinement, il court un marathon de 42 km sur son balcon de 7 mètres | Le Sac de chips
/unbelievable

En confinement, il court un marathon de 42 km sur son balcon de 7 mètres

Un Français confiné chez lui en raison de la pandémie de COVID-19 a trouvé un moyen original de rester en forme.

Elisha Nochomovitz, un résident de Balma en banlieue de Toulouse, a couru un marathon (42,195 km) en faisant des allers-retours sur son balcon long de 7 mètres.

• À lire aussi: Vous pouvez maintenant vous procurer un t-shirt d'Horacio Arruda

On a fait le calcul pour vous et cela représente 3014 allers-retours.

Pour celui qui a 36 marathons à son actif, cela constituait tout de même un défi mental et physique.

En réalisant un tel exploit, il voulait prouver qu’il était possible de rester en bonne condition physique, malgré le fait que le nouveau coronavirus oblige les gens à rester encabanés un peu partout dans le monde.

Il espérait également rendre hommage au personnel du milieu de la santé, qui fait un travail exceptionnel dans les circonstances actuelles.

• À lire aussi: Un infirmier photographe documente l'enfer du coronavirus dans son hôpital

«Je voulais réaliser un défi un peu fou et apporter un peu d’humour pour dédramatiser la situation», a-t-il déclaré en entrevue.

Un fait important à connaître est que les autorités françaises permettent toujours de sortir de chez soi pour faire de la course à pied, à condition de remplir et signer un formulaire expliquant la raison de la sortie de son domicile.

Or, de plus en plus de personnes ont utilisé ce prétexte pour aller faire un tour à l’extérieur au cours des derniers jours, multipliant le nombre de citoyens sur les trottoirs et menaçant ainsi de ruiner les efforts qui ont été faits pour contenir le virus.

Selon Nochomovitz, «si tout le monde pense de la même façon et que tout le monde le fait, on va tous se retrouver à l’extérieur et cela n’aidera en rien la cause. Le message de rester confinés n’aura eu aucun impact.»

• À lire aussi: Harvey Weinstein aurait attrapé le coronavirus en prison

Pour ceux qui se le demanderaient, il a terminé sa course en six heures quarante-huit minutes, grâce au soutien de sa petite amie qui le fournissant en breuvages et en M&Ms.

Ses voisins, eux, ne seraient pas plaints de son exploit et auraient été très compréhensifs.

Horacio fait dire de vous laver les mains!

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus