Morte en protégeant son bébé: des centaines de personnes célèbrent le 1 an d'un orphelin de la tuerie d'El Paso | Le Sac de chips
/touching

Morte en protégeant son bébé: des centaines de personnes célèbrent le 1 an d'un orphelin de la tuerie d'El Paso

Image principale de l'article Parade pour le 1 an du bébé devenu orphelin
Capture d'écran Twitter

Vous vous rappelez probablement de terrible tuerie survenue à El Paso, au Texas, en août 2019, alors qu’un tireur avait abattu 23 personnes dans un Walmart.   

À travers l’horreur de la tragédie, une histoire avait particulièrement ému les internautes. Celle de cette mère, Jordan Anchondo, 25 ans, morte en protégeant son bébé prénommé Paul Gilbert Anchondo, âgé d’à peine deux mois.   

• À lire: Tuerie à El Paso: une mère meurt en protégeant son bébé de deux mois avec son corps  

  

  

On apprenait quelques jours plus tard que non seulement la mère était morte alors que le tireur la visait, mais que le père de l’enfant avait lui aussi tenté de les protéger tous les deux avant de mourir sous les balles.    

Le couple magasinait des fournitures scolaires pour leurs autres enfants.    

Heureusement, bébé Paul a survécu et a eu un an en fin de semaine. Comme le rapporte KVIA, des centaines de résidents d’El Paso ont défilé pour souligner l’anniversaire de l’orphelin.  

  

Motocyclistes et automobilistes étaient de la partie pour une parade avec klaxons et de rires, alors que le fêté était habillé comme un petit prince.  

 

«Ils voulaient lui rappeler qu’il n’est pas tout seul», a déclaré Gilbert Anchondo, le grand-père de l’enfant.    

  

Au départ, la parade devait être constituée seulement d’amis de la famille, mais le bouche-à-oreille s’est fait et des centaines de gens ont voulu y assister. Eduardo Prieto, un motocycliste qui a pris part à l’événement, a confié à KVIA que comme Paul ne pouvait pas avoir ses parents pour son premier anniversaire, «il fallait faire quelque chose de spécial». «Il est un symbole de la bonté des gens aujourd’hui. Grâce à lui et pour lui, on est tous un peu plus proches maintenant.»   

  

Le responsable de la tuerie qui a fait 23 morts le 3 août 2019 est toujours derrière les barreaux, en attente d’un procès pour plus de 90 accusations, dont celle de crime haineux.    

• À lire aussi: Des balançoires installées à la frontière des États-Unis et du Mexique réunissent les enfants des deux pays   

À VOIR AUSSI  

s " />

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus