Non le SPVM n'a pas fait jouer la chanson du «Coffin Dance Meme» au Mont-Royal | Le Sac de chips
/unbelievable

Non le SPVM n'a pas fait jouer la chanson du «Coffin Dance Meme» au Mont-Royal

Image principale de l'article Non, le SPVM n'a pas fait jouer le «Coffin Dance»
Capture d'écran / Facebook Laurence Baz Morais

Il ne faut pas toujours croire ce que l’on voit sur Internet...

Une vidéo devenue virale depuis mercredi montre une mini-fourgonnette de la police de Montréal roulant tranquillement dans le parc Jeanne-Mance, tout en diffusant la chanson Astronomia du duo néerlandais Vicetone.

Cette pièce a connu une notoriété soudaine dans les dernières semaines grâce à son utilisation dans le fameux Coffin Dance Meme, qui a même été repris par Donald Trump et son équipe.

• À lire aussi: Donald Trump annonce la fin de Joe Biden avec le «Coffin Dance» et on n'en revient pas

Revoyons d’abord la vidéo mise en ligne sur Facebook par Laurence Morais-Lagacé (dit «BAZ»), qui est, pour être 100% transparent, un ami personnel de l’auteur de ces lignes.


Malgré les milliers de vues et les centaines de partages, il y a pourtant quelque chose qui cloche dans la vidéo publiée par celui qui est réalisateur de métier et qui est surtout connu pour ses vidéoclips mettant en scène des partys filmés en caméra subjective.

Le son est beaucoup trop écho. Cela laisse planer un doute sur l’authenticité de la vidéo.

• À lire aussi: Des ambulanciers font le «Coffin Dance» avec un faux patient atteint de la COVID-19

Puis, quand on creuse un peu et qu’on descend dans la chronologie du profil Facebook de celui qui a déjà été un oiseau de nuit couvrant la scène culturelle nocturne pour Musique Plus et le journal Métro, on réalise qu’il n’y a même pas deux semaines, il avait publié EXACTEMENT la même vidéo, mais avec une trame sonore différente.


Dans cette première version de la vidéo, qui n’a manifestement pas connu la viralité escomptée, on reconnait la pièce musicale Get Get Down, du musicien house américain Paul Johnson.

Il est évident que la portée virale de ce morceau, qui a atteint le sommet des palmarès à l’été 1999, est bien inférieure à celle du meme du moment, ce qui a sans doute incité celui qui fut autrefois surnommé «l’emblème de la perversion hipster» à tenter le coup une deuxième fois.

• À lire aussi: Des policiers de Gatineau dansent tout en pratiquant la distanciation sociale

D’ailleurs, il y a 11 jours, le créatif s’était essayé en partageant, sur le mur Facebook même du rédacteur de ces lignes, sa première version un peu poche.

Cette tentative s’était soldée par un échec retentissant.

Faut croire que la nouvelle version est assez bonne pour le Sac de Chips...

La morale de cette histoire: persévérez les jeunes! Persévérez...

À voir aussi sur le Sac de Chips:  

s

s

s


Sur le même sujet