Hydro-Québec cause un incident diplomatique et répare rapidement sa gaffe | Le Sac de chips
/unbelievable

Hydro-Québec cause un incident diplomatique et répare rapidement sa gaffe

La société d’état s’est fait prendre en mettant en ligne une version erronée de la carte du Québec, mais elle a promptement corrigé le tir.

Tout a commencé ce matin avec la mise en ligne du nouveau site du Circuit électrique, «le plus important réseau de recharge public pour véhicules électriques au Québec et dans l'Est de l'Ontario», qui a été mis sur pied en 2012 par Hydro-Québec.

Un internaute très attentif a remarqué que la carte du Québec montrée sur la page d’accueil du site reprenait le tracé du Conseil privé de Londres de 1927.

[Petit cours d’histoire accéléré: Le gouvernement du Québec n’a jamais reconnu cette frontière et par conséquent, ses sociétés publiques non plus.]

Claude Boucher (c’est le nom de l’oeil-de-lynx qui a tout de suite vu le problème) a alors interpellé Hydro-Québec sur Twitter.


Moins de deux heures plus tard, les gestionnaires de communauté d’Hydro-Québec, qui sont reconnus pour être vite sur la gâchette, admettaient la faute et remerciaient monsieur Boucher avec la touche d’humour qu’on leur connaît.


Puis, un autre deux heures plus tard, la carte était corrigée et la «querelle» avec le Labrador pouvait continuer. Hourra!


Voici la vraie carte, sur le nouveau site:

Capture d'écran / Le Circuit électrique

Cependant, tous n’ont pas apprécié l’usage du mot «querelle» pour définir le conflit frontalier entre le Québec et Terre-Neuve. 

C’est le cas du chef intérimaire du Parti Québécois, Pascal Bérubé.

Pour lui, il s’agit d’un «vol pur et simple».


Bref, c’est pas évident de contenter tout le monde à la fois.

Hydro-Québec a, une fois de plus, rapidement réagi en se rangeant du côté du politicien.

On suppose que tout le monde est content là! (Sauf peut-être au Labrador...)

À voir aussi sur le Sac de Chips:  

s

s

s



Sur le même sujet