L’historique de crimes haineux de Mark Wahlberg revient le hanter | Le Sac de chips
/potins

L’historique de crimes haineux de Mark Wahlberg revient le hanter

Image principale de l'article Les crimes de Mark Wahlberg reviennent le hanter
Universal

Le décès tragique de George Floyd nous a poussé, collectivement en tant que société, à nous questionner si la façon dont on traite les minorités culturelles est acceptable. 

Le mouvement Black Lives Matter, qu’une grande partie du public avait découvert en 2014 à la suite des évènements de Ferguson, est revenu en force alors que des manifestations monstres ont lieu aux quatre coins du monde. Une vague de solidarité sans précédent s’est emparée des médias sociaux, notamment la semaine dernière alors que plusieurs ont publié un carré noir sur leur compte Instagram.

Beaucoup de personnalités publiques ont aussi choisi de faire part de leur soutien à la cause.

Parmi celles-ci figure le comédien et ancien rappeur Mark Wahlberg.

Le quatre juin dernier, Wahlberg a publié une photo de Floyd accompagnée d’un message de solidarité à BLM.

«Le meurtre de George Floyd me brise le coeur. Nous devons tous travailler ensemble pour réparer le problème. Je prie pour nous. Que dieu nous bénisse.»

Par contre, le message du comédien a été plutôt mal reçu par les internautes. L’homme de 49 ans a de la difficulté à se défaire de son lourd passé de crimes haineux à caractère raciste.

Il a été qualifié d’hypocrite et de raciste par plusieurs.

En 1986, alors qu’il avait 15 ans, Wahlberg a été poursuivi au civil après avoir lancé des roches et avoir crié des injures à caractère raciste à un groupe d’élèves de quatrième année afro-américains. 

Deux ans plus tard, alors qu’il était sous l’influence du PCP, Wahlberg a sauvagement battu deux hommes d’un certain âge d’origine vietnamienne, toujours en lançant des insultes racistes. Johnny Trinh, un des deux hommes a perdu la vue d’un oeil à la suite de l’attaque. Wahlberg a été accusé de tentative de meurtre et a plaidé coupable pour voies de fait. Il a servi 45 jours d’une sentence de deux ans.

Depuis, Wahlberg a souvent fait référence à ces évènements, affirmant qu’il les regrette. En 2014, l’acteur avait tenté de se faire gracier pour ses crimes violents du passé, mais sa démarche avait fortement été critiquée, notamment par une de ses victimes.

En 2016, il a laissé tombé la démarche.

Aussi sur le Sac:

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus