[VIDÉO] La plaie de Simon Jolin-Barrette doit «cicatriser», dit Gabriel Nadeau-Dubois | Le Sac de chips
/zoneassnat

[VIDÉO] La plaie de Simon Jolin-Barrette doit «cicatriser», dit Gabriel Nadeau-Dubois

Image principale de l'article La plaie de SJB doit «cicatriser», dit GND
Montage Mathieu Blanchet

Le leader parlementaire de Québec solidaire, Gabriel Nadeau-Dubois, estime qu’il est temps que la «plaie» du ministre de l’Immigration, Simon Jolin-Barrette, blessé par les propos du député de qsiste Andrés Fontecilla, «finisse par cicatriser».

• À lire aussi: «Minable», «matamore», «tuer le tourisme»: le ton monte à l’Assemblée nationale

M. Jolin-Barrette est revenu sur la déclaration que le député de Laurier-Dorion avait faite lors d’une manifestation il y a deux semaines. M. Fontecilla l’aurait traité de «matamore qui n’hésite pas à sacrifier des vies humaines pour arriver à ses fins politiques». 

Ça avait d’ailleurs fait un peu de rififi la semaine dernière au Salon bleu. 

Une semaine plus tard, Jolin-Barrette ne semble pas en être revenu. 

Il a ramené cette histoire à l’Assemblée nationale après une question portant sur les demandeurs d’asile qui ne sont pas éligibles pour la nouvelle formation de préposé en CHSLD. 

«M. le Président, vous voyez encore la technique du député de Laurier-Dorion. On déforme le message et on essaie de faire dire des choses qu’on n’a pas dites. D’ailleurs, à la manifestation, l’autre fois, à laquelle il a participé, il m’a prêté des intentions et des propos qui étaient peu louables et peu nobles pour sa fonction», a indiqué le leader parlementaire du gouvernement. 

s

Nadeau-Dubois s’est levé à ce moment pour défendre son collègue. 

«Il va falloir que la plaie du ministre de l’Immigration finisse par cicatriser, là, parce que c’est une question qui porte sur un non-sujet, une semaine plus tard. On aimerait ça avoir sa réponse sur le sujet plutôt qu’un autre concerto de violon sur à quel point il n’a pas aimé les propos du député de Laurier-Dorion», a-t-il déclaré.

Espérons qu’ils ont du peroxyde au parlement pour désinfecter le tout. 

À lire aussi

Et encore plus