Daniel Radcliffe se dissocie des commentaires transphobes de J.K. Rownling | Le Sac de chips
/potins

Daniel Radcliffe se dissocie des commentaires transphobes de J.K. Rownling

Image principale de l'article Daniel Radcliffe se dissocie de la transphobie
AFP

Les qualités qui définissent les membres de la maison Gryffondor sont le courage, la hardiesse, la force, la bravoure et la détermination. 

Et ces qualités pourraient s’appliquer à Daniel Radcliffe, l'interprète du sorcier balafré au cinéma, si on en croit sa dernière sortie. 

C’est que récemment, l’image de la saga Harry Potter semblait avoir été ternie par certains commentaires de sa créatrice J.K. Rowling, accusée de manquer d’empathie envers la communauté trans. C’est alors que le jeune comédien a écrit une lettre ouverte, offrant son appui aux communautés LGBTQ+.

L’acteur de 30 ans a débuté son message en disant qu’il ne souhaitait pas se chicaner avec l’autrice, et qu’il lui devait beaucoup, mais qu’il se sentait obligé de réagir.

«Les femmes trans sont des femmes. Chaque énoncé qui affirme le contraire efface l'identité et la dignité des personnes trans en plus d’aller à l’encontre des conseils donnés par des professionnels de la santé, qui en savent plus sur le sujet que [J.K. Rowling] ou moi.»

Dans le texte publié par le Trevor Project, Radcliff cite une étude qui montre que 78% des jeunes trans ou non binaire sont victime de discrimination due à leur identité de genre.

«C’est clair que nous devons en faire plus pour aider les gens trans, pas invalider leur identité, et surtout ne pas leur causer plus de mal.»

Il termine son message en disant qu’il souhaite surtout que tous ceux qui ont tiré du positif des romans de Harry Potter soient encore capables de les apprécier, malgré tout.

Ce n’est pas la première fois que la créatrice d’Harry Potter sème la controverse. En 2019, J.K. Rowling a démontré son soutien à une membre d’un groupe de recherche au Centre for Global Development du Royaume-Uni qui avait perdu son emploi après avoir utilisé du langage transphobe sur les réseaux sociaux.

Aussi sur le Sac:

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus