Une tortue «nymphomane» qui aurait sauvé son espèce de l’extinction prend une retraite bien méritée | Le Sac de chips
/pets

Une tortue «nymphomane» qui aurait sauvé son espèce de l’extinction prend une retraite bien méritée

Diego la tortue des Galapagos va prendre une retraite bien méritée
AFP

Diego la tortue des Galapagos va prendre une retraite bien méritée

Diego, une tortue géante des Galapagos, serait le père d’au moins 800 tortues sur son île.

Après avoir passé plus de quarante ans en captivité dans le cadre d’un programme de reproduction visant à éviter l’extinction de son espèce, Diego peut prendre sa retraite avec le sentiment du devoir accompli.

• À lire aussi: 30 ans plus tard, une possible blague de sperme de chien laisse toujours les fans de Garfield perplexes

En effet, Diego, qui pèse 80 kg et mesure 1,5 mètre, a été très actif sexuellement au cours des dernières décennies.

En engendrant à lui seul au moins 40% des bébés tortues qui ont grandi depuis 1976 sur l'île Española, il a réussi à sauver son espèce du danger d'extinction.

AFP

Maintenant, ce sont plus de 2000 individus de l'espèce Chelonoidis hoodensis qui peuplent cette île déserte de l’archipel des Galapagos, grâce à la passion de Diego pour les activités reproductives.

Après avoir partagé son quotidien avec plusieurs femelles dans le centre d'élevage de tortues terrestres du Parc national des Galapagos de l'île Santa Cruz depuis des années, Diego a récemment recouvré la liberté sur l’île Española.

• À lire aussi: Une femme sort un petit alligator de son pantalon de yoga lors d’un contrôle routier...

«Nous refermons un chapitre important de la gestion du parc des Galapagos, 15 tortues d'Española, dont Diego, retournent chez elles après des décennies passées à se reproduire en captivité pour sauver leur espèce de l'extinction», a tweeté le ministre équatorien de l'Environnement, Paulo Proaño.

Le Sac de Chips souhaite donc une excellente retraite à Diego!

-Avec les informations de l'AFP


À voir aussi sur le Sac de Chips: 


Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus