«Pousse de la fonte»: le gouvernement fait jouer la toune parfaite avant son annonce sur les gyms | Le Sac de chips
/zoneassnat

«Pousse de la fonte»: le gouvernement fait jouer la toune parfaite avant son annonce sur les gyms

Image principale de l'article La toune parfaite avant l'annonce du gouvernement
Montage Mathieu Blanchet

La chanson Pousse, pousse de Jonathan Painchaud n’aura jamais été autant de circonstance.

Mercredi, juste avant une annonce gouvernementale, en attendant l’arrivée de la ministre Isabelle Charest et du directeur national de santé publique Horacio Arruda, l’œuvre du chanteur originaire des Îles-de-la-Madeleine jouait pour faire patienter les internautes québécois. 

Quelques minutes plus tard, coup de théâtre, on annonçait, entre autres, la réouverture des salles d’entraînement le 22 juin prochain.

«BEN VOYONS DONC! ON NOUS NIAISE?» se sont probablement exclamées plusieurs personnes beaucoup trop attentives. 

Pour ceux qui ne connaîtraient pas ce succès des années 2000, voici une partie du refrain: 

«Mais certains soirs il se demande à quoi ça rime

Et certains soirs on le voit seul au fond du gym

Alors il pousse, pousse de la fonte

Pour oublier la honte

Alors il pousse, pousse de la fonte

Pour oublier la honte».

Ça ne s’invente pas! 

Était-ce voulu? Était-ce un simple hasard? Est-ce la faute de Bill Gates ou des Illuminatis? 

Faites vos recherches! 

À lire aussi

Et encore plus