L’ex-actrice porno Mia Khalifa veut que ses vidéos soient retirées d’internet et une pétition a été lancée pour la soutenir | Le Sac de chips
/potins

L’ex-actrice porno Mia Khalifa veut que ses vidéos soient retirées d’internet et une pétition a été lancée pour la soutenir

Mia Khalifa, qui a brièvement été active dans l’industrie pornographique en 2014, fait pression sur le producteur Bang Bros pour que les vidéos la mettant en vedette soient supprimées du web.

Maintenant âgée de 27 ans, Khalifa n’en avait que 21 lorsqu’elle a tourné plusieurs films pornographiques, sur une courte période de trois mois, pour le producteur Bang Bros.

• À lire aussi: L’actrice porno Mia Khalifa aurait reçu une rondelle sur un sein

Aujourd’hui, arguant qu’elle doit suivre une «thérapie pour son traumatisme, pour sa détresse émotionnelle et pour les conséquences de l’intimidation» dont elle a été victime, elle veut que Bang Bros cesse de «promouvoir [ses] vidéos vieilles de six ans comme si elles étaient nouvelles, ce qui laisse croire à des millions de personnes qu’[elle] est encore active».


Précisant qu’elle n’est pas en croisade contre Pornhub, «qui accueille des femmes entrepreneures fortes et indépendantes, qui produisent et distribuent leur propre contenu», Khalifa ajoute que les «menaces de mort» qu’elle a reçues sont «émotionnellement paralysantes».

• À lire aussi: L'acteur porno Ron Jeremy accusé d'agressions sexuelles sur quatre femmes

Il y a quelques jours, elle avait publié une vidéo Tik Tok dans laquelle elle évoquait l’angoisse constante ressentie lorsqu’elle se «souvient que la première impression qu’ont eue d’elle des millions de personnes sont les trois mois de sa vie les plus bas, les plus toxiques et les moins caractéristiques, alors qu’[elle] n’avait que 21 ans».


À la suite de cette publication, de nombreux internautes ont pris sa défense et ont lancé le mot-clic #justiceformia pour la soutenir dans sa quête.

Un d’entre eux, Kia Flowers, a même lancé une pétition sur le site Change.org demandant à ce que son nom de domaine lui soit rendu, que ses vidéos soient retirées d’internet et que le tout soit discuté en cour de façon raisonnable pour ne pas ruiner financièrement l’ex-actrice.

• À lire aussi: Cette actrice porno veut offrir une nuit d’amour au scientifique qui trouvera un remède à la COVID-19

Selon l’auteur de la pétition, une quantité innombrable d’offres financières auraient été faites aux propriétaires actuels de son nom de domaine et de ses vidéos, mais elles seraient toutes restées sans suite.

Au moment d’écrire ces lignes, près de 1,2 millions de personnes avaient signé la pétition soutenant Mia Khalifa.

À voir aussi sur le Sac de Chips:  

s " />

s " />

s " />


Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus