Maripier Morin admet avoir eu un comportement inapproprié envers Safia Nolin | Le Sac de chips
/potins

Maripier Morin admet avoir eu un comportement inapproprié envers Safia Nolin

Image principale de l'article Maripier Morin admet un comportement inapproprié
Sébastien St-Jean et Toma Iczkovits

Maripier Morin a reconnu qu’elle «aurait eu un comportement répréhensible» envers Safia Nolin, moins de vingt-quatre heures après que la chanteuse l’eut accusée sur Instagram de harcèlement sexuel et de l’avoir mordue à la cuisse dans un bar de Montréal, en mai 2018. 

Dans une suite de stories publiées aussi sur Instagram, la comédienne et animatrice se dit profondément désolée. «Dieu sait qu’il m’est arrivé d’en vivre des situations d’excès et d’abus de la part de certaines personnes. C’est déplorable de réaliser qu’il m’est arrivée (sic) d’être l’une de ces personnes ce soir-là.»

Mardi soir, Safia Nolin a lancé une bombe sur les réseaux sociaux en affirmant qu’une «des femmes les plus populaires de la TV au Québec m’a assault (sic)».

«Elle me m’a dit qu’elle recevait des messages sur IG [Instagram] disant qu’elle ressemblait à mon ex et elle m’a demandé si ça voulait dire que je la trouvais chaude. Elle me flattait et était à deux pouces de moi...»

Safia Nolin a aussi écrit que Maripier Morin avait tenu des propos racistes et a publié des photos des traces d’une morsure. «Elle m’a mordu la cuisse tellement fort que j’ai eu un bleu énorme pendant deux semaines.»

«Le lendemain, a révélé Maripier Morin, Safia Nolin m’a envoyé une photo accompagné (sic) d’un “lol” d’une marque que je lui aurais faite sur la cuisse. Ce n’est que quelques jours plus tard, lorsqu’elle m’a envoyé une nouvelle photo de la marque, que j’ai réalisé que j’aurais eu un comportement répréhensible.»

Après avoir reconnu ne pas avoir «su lire ou comprendre la limite que j’aurais pu franchir», Maripier Morin a indiqué avoir tenté de joindre Safia Nolin après sa publication sur Instagram «pour en parler». «Elle n’était pas à l’aise de le faire et je respecte son choix.» 

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus