La Colombie-Britannique suggère les «glory holes» en temps de COVID-19 | Le Sac de chips
/unbelievable

La Colombie-Britannique suggère les «glory holes» en temps de COVID-19

Image principale de l'article Le gouvernement suggère les «glory holes»
Photo Adobe et montage ML

On n’est jamais trop prudent.

• À lire aussi: Une étude dévoile la «meilleure grosseur de pénis» pour faire jouir les femmes

Le Centre de contrôle des maladies de la Colombie-Britannique (BCCDC) suggère les «glory holes» lors des rapports sexuels pour éviter la propagation de la COVID-19. 

Désolé pour le terme anglais, mais ça ne se traduit pas vraiment. 

Pour ceux qui n’ont aucune idée de quoi on parle, le «glory hole» est un orifice dans un mur servant à y insérer le sexe d’un partenaire alors que l’autre se retrouve de l’autre côté. 

Dans ses recommandations, le BCCDC recommande d’utiliser des «barrières, comme des murs (ex.: des glory holes), qui servent à des rapports sexuels, mais qui permettent d’éviter les contacts face à face».

Après tout ce qui s’est passé en 2020, celle-là, plusieurs personnes ne l’avaient jamais vue venir! 

Ailleurs sur le Sac de chips :   

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus