«Ils nous étranglaient»: Paris Hilton raconte les abus qu'elle a subis pendant son adolescence | Le Sac de chips
/potins

«Ils nous étranglaient»: Paris Hilton raconte les abus qu'elle a subis pendant son adolescence

Image principale de l'article Paris Hilton abusée pendant son adolescence
AFP

Sous le feu des projecteurs depuis qu’elle est toute petite, Paris Hilton, l’arrière-petite-fille du fondateur de la chaîne d’hôtels Hilton, a révélé, dans le cadre d’un documentaire, un lourd secret qu’elle a porté pendant près de deux décennies.  

Star de téléréalité, mais également DJ et entrepreneure, elle raconte, dans le documentaire portant sur sa vie, des années d’abus alors qu’elle vivait dans un pensionnat de l’Utah. 

Adriana M. Barraza/WENN

Le film, This is Paris, doit être diffusé le 14 septembre sur sa chaîne YouTube, mais la star s’est livrée en entrevue au magazine People en exclusivité vendredi. 

«J'ai enterré la vérité pendant si longtemps», a raconté Hilton, 39 ans, qui a dit souffrir encore aujourd’hui des sévices subis à l'école Provo Canyon à la fin des années 90. 

• À lire aussi: Paris Hilton tenait à démontrer l'étendue de sa richesse

«De mon réveil jusqu'à ce que je me couchais le soir, toute la journée, on me criait au visage, c’était une torture continue», se souvient la femme. 

Plusieurs années avant qu'elle ne devienne connue grâce à la série The Simple Life en 2003, Hilton vivait dans le célèbre hôtel Waldorf-Astoria de New York avec ses parents, Rick et Kathy Hilton, ainsi que ses frères et ses sœurs. 

AFP

Toutefois, le fait de résider dans une grande ville (et toutes ses tentations) à l’adolescence a fait en sorte qu'il était facile, pour la jeune Paris, de sortir dans les clubs et faire la fête. 

• À lire aussi: Ces photos de Paris Hilton nous démontrent que la mode était vraiment «cheap»

«Mes parents étaient si stricts que cela m'a donné envie de me rebeller. Ils [me punissaient] en emportant mon téléphone portable, en me confisquant ma carte de crédit, mais cela n'a pas fonctionné. Je sortais toujours.»

Souhaitant mettre fin à cette «rébellion», ses parents ont pris la décision de l’envoyer dans des pensionnats qui se concentraient sur le développement comportemental et mental, dont le dernier, l'école Provo Canyon, où Hilton est restée 11 mois. 

Presque immédiatement après son arrivée, elle savait que tout allait être pire qu’ailleurs. Les mauvais traitements auxquels elle a été confrontée ont eu lieu quotidiennement.

«C'était censé être une école, mais [les cours] n'étaient pas du tout le centre d'intérêt», assure-t-elle. 

«Le personnel disait des choses terribles. Ils me faisaient constamment me sentir mal dans ma peau et m'intimidaient. Je pense que leur objectif était de nous briser. Et ils étaient physiquement abusifs, nous frappaient et nous étranglaient.» La starlette décrit un véritable climat de peur.

AFP

Trois des anciens camarades de classe de Paris Hilton apparaissent également dans le documentaire, faisant des allégations similaires. Ils racontent notamment qu'ils étaient souvent gavés de médicaments et retenus par des contraintes comme punition.

• À lire aussi: Les photos du voyage de Kim Kardashian et Paris Hilton à Ibiza en 2006 sont parfaites

Lorsqu'une de ses camarades de classe a dit au personnel que Paris avait l'intention de s'enfuir, elle dit avoir été placée à l'isolement. «Ils utilisaient cela comme punition, parfois 20 heures par jour.»

La peur de la violence en continu a commencé à faire des ravages sur l'adolescente autrefois dynamique.

AFP

«J'avais des crises de panique et je pleurais tous les jours», dit Hilton. «J'étais tellement misérable. Je me sentais prisonnière et je détestais la vie.»

Les tentatives pour informer ses parents des conditions à l'école ont été vaines. 

«Je n'ai pas vraiment pu parler à ma famille», dit Hilton, «peut-être une fois tous les deux ou trois mois. Nous étions coupés du monde extérieur. Et quand j'ai essayé de leur dire une fois, j'ai eu tellement de problèmes que j'avais peur de réessayer. Et le personnel disait aux parents que les enfants mentaient. Donc mes parents n'avaient aucune idée de ce qui se passait.»

• À lire aussi: Paris Hilton est maintenant fiancée à l’homme de sa vie... et attendez de voir la bague

• À lire aussi: Paris Hilton se sépare de son fiancé des 10 derniers mois

Paris soutient toutefois être fière d’être devenue la femme forte qu’elle est aujourd’hui, et contrairement à ce que plusieurs pensent, tout n’a pas été facile pour elle. 

People a questionné la direction de l’école afin d’avoir sa version des faits. Provo Canyon a refusé de commenter directement les allégations de la star. 

Paris a pu quitter l’endroit lorsqu’elle a eu 18 ans, en 1999. Terrifiée par son expérience, elle n’en a jamais parlé à qui que ce soit. 

À VOIR AUSSI 

s

s

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus